Juillet 29, 2021
Par Actualités Sur Les CRA
281 visites


Dans la nuit du 28 au 29 juillet 2021, des émeutes ont éclaté au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot.

Ces Ă©vĂ©nements interviennent alors que les conditions d’enfermement ne cessent de se dĂ©grader dans un contexte d’allongement sans limite de la durĂ©e de rĂ©tention. Les personnes enfermĂ©es au CRA se retrouvent privĂ©es de libertĂ© parfois pendant plusieurs pĂ©riodes de 90 jours qui se cumulent. Tout ceci dans un contexte sanitaire anxiogĂšne et une incertitude plus prĂ©gnante qu’habituellement quant Ă  leur expulsion possible.

S’ajoutent Ă  cela des revendications pourtant largement comprĂ©hensibles portĂ©es depuis plusieurs semaines, mais restĂ©es vaines Ă  ce jour :

  • manger Ă  leur faim
  • appeler leurs proches

Exemple parmi d’autres, le 8 juillet 2021, une pĂ©tition Ă©tait signĂ©e par 47 retenus au centre de rĂ©tention administrative n°3 du Mesnil-Amelot pour rĂ©clamer l’augmentation de la quantitĂ© de nourriture estimĂ©e largement insuffisantes et a minima l’autorisation d’amener dans les chambres la nourriture issue des visites, ainsi que la possibilitĂ© de faire usage des smartphones sans camĂ©ras dans le CRA, pratique autorisĂ©e dans d’autres centres de rĂ©tention. Les proches des personnes enfermĂ©es au CRA sont en effet souvent trĂšs Ă©loignĂ©s gĂ©ographiquement, rompant les liens avec elles pendant plusieurs mois.

AprĂšs plusieurs tentatives depuis le dĂ©but de la semaine, dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 juillet 2021, des personnes retenues sont montĂ©es sur les toits des bĂątiments. Elles souhaitaient obtenir un vrai dialogue avec l’administration sur leurs revendications; certaines ont aussi tentĂ© de s’enfuir.

De nombreux renforts de police sont intervenus et ont fait usage de gaz lacrymogĂšnes, y compris dans les chambres. Les personnes retenues au CRA nous ont Ă©galement fait part des tirs de grenades de dĂ©sencerclement, dans l’air mais aussi Ă  hauteur d’homme. Plusieurs personnes retenues prĂ©sentent des hĂ©matomes sur le corps et ont d’importantes douleurs. Certains ont Ă©tĂ© asphyxiĂ©s par l’usage des gaz lacrymogĂšnes. L’un d’eux a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© Ă  l’hĂŽpital. Les secours, alertĂ©s par des personnes enfermĂ©es dans l’enceinte du CRA, ont Ă©tĂ© aperçus Ă  l’entrĂ©e du centre de rĂ©tention administrative mais ne sont pas intervenus Ă  l’intĂ©rieur.

Au matin du jeudi 29/07/2021, les personnes enfermĂ©es dans le CRA nous ont indiquĂ©e que les forces de l’ordre les avaient plaquĂ© au sol et ont profĂ©rĂ© des insultes telles que « taisez-vous, fermez vos gueules ». 

A la suite des faits, 9 personnes nous indiquent avoir Ă©tĂ© enfermĂ©es dans une mĂȘme salle d’isolement entre 23 heures et 3 heures du matin, heure Ă  laquelle elles ont Ă©tĂ© dĂ©placĂ©es et enfermĂ©es au sein de deux bĂątiments de la zone “famille” avec interdiction de sortir. Faute de matelas, elles ont dormi Ă  mĂȘme le sol. Elles nous disent avoir dĂ» attendre 11 heures ce matin pour pouvoir enfin s’alimenter, ne pas avoir eu accĂšs Ă  leurs affaires personnelles ni Ă  leur tĂ©lĂ©phone. Les tapis de priĂšre et les corans ont Ă©tĂ© jetĂ©s par terre sous leurs yeux. Deux tĂ©moins ont vu une personne retenue emmenĂ©e dans une chambre puis tabassĂ©e. Ils n’ont pas Ă©tĂ© autorisĂ©s Ă  accĂ©der aux bureaux de la Cimade qui a pourtant tenu sa permanence. 

D’aprĂšs nos informations, deux ou trois personnes ont pu s’évader. Parmi les 9 personnes isolĂ©es dans la zone “famille”, certaines ne se trouvent plus au CRA en fin de journĂ©e du jeudi 29/07/2021. Nous ne savons pas oĂč elles sont parties.

Ces protestations ne sont que le rĂ©sultat de conditions d’enfermement indignes et d’une politique toujours plus rĂ©pressive Ă  l’égard des personnes Ă©trangĂšres. Nous condamnons fermement la rĂ©ponse violente et disproportionnĂ©e de la police face aux personnes enfermĂ©es tout comme l’acharnement des prĂ©fectures Ă  l’égard de ces personnes qui n’ont pour seul tort que de ne pas ĂȘtre en rĂšgle aux yeux de l’administration.

Crédits : Jéremie Young

Auteur: Admin_Ile_de_France




Source: Lacimade.org