Avril 13, 2020
Par Alternative Libertaire (AL)
388 visites


Webdito

En ne confinant pas la population, on peut atteindre l’immunité de groupe assez rapidement, mais au prix d’une hécatombe. En confinant la population, on freine la propagation de l’épidémie, laissant le temps au système hospitalier de s’adapter, et permettant de mener une campagne de dépistage massif… à condition d’en avoir les moyens matériels (masques, kits de test). L’État français, après avoir saboté pendant des années le service public de santé, a oscillé entre les deux stratégies avant de se résoudre au confinement.

Si la stratégie dite de « confinement total » est aujourd’hui plutôt bien acceptée en France, plusieurs États y sont encore réfractaires. En Europe, la Suisse et l’Allemagne, par exemple, sont encore en « confinement partiel ». La Suède, elle, est carrément toujours non confinée, malgré plus de 400 décès dus au Covid-19 (chiffres du 5 avril). Hors d’Europe, Trump et Bolsonaro continuent de minimiser la pandémie en cours et refusent d’ordonner le confinement, au (…)
Suite »

Communiqué UCL Nantes

En pleine crise sanitaire, les autorités n’ont rien trouvé d’autre à faire que d’expulser, ce mercredi 8 avril, les occupants de la ZAD de la Dune à Brétignolles-sur-Mer. Alors que nous traversons une situation sanitaire et sociale dramatique, la préfecture de Vendée mobilise des dizaines de gendarmes, de véhicules et un hélicoptère (!) envers les opposantes et opposants au projet destructeur. L’union communiste libertaire réaffirme son soutien aux occupantes et occupants.

Depuis Octobre 2019, une ZAD a été crée sur le site des dunes de la Normandelière à Brétignolles-sur-Mer, en Vendée. Elle est une réponse au projet de port de plaisance qui fait controverse depuis dix-sept ans, mais devrait être livré en 2023. Un tel projet poursuit la logique politique de choix destructeur pour l’écologie.

Le futur port nécessitera de couper et aplanir la dune, creuser un chenal, édifier un pont, tout cela au sein d’une zone naturelle (…)
Suite »

Politique

Cette épidémie de Coronavirus est une première mondiale dans notre contemporanéité. Celle-ci révèle les inégalités et les contradictions inhérentes à la société capitaliste et rappelle dans quelle mesure la destruction du service public est un danger pour toutes et tous. Pourtant les gouvernements martèlent que l’heure est à « l’unité nationale » et que nous ne devrions pas céder aux divisions et encore moins aux oppositions.

Nous refusons les appels à l’Union sacrée et n’avons jamais attendu ses injonctions pour être solidaires. En tant que communistes libertaires, notre solidarité n’attend pas. De nombreuses solidarités se déploient pour pallier aux inégalités face au Coronavirus. À Bordeaux face à l’absence d’aide de l’État, des bénévoles/camarades se sont réuni·es pour aller à la rencontre des plus isolé·es, pour apporter un soutien matériel aux plus précaires.

Aux inégalités (…)
Suite »

International

Manquant de tout, soumis au blocus, l’Administration Autonome du Nord-Est de la Syrie se prépare à la propagation d’un virus dont le régime de Damas, pas à un mensonge près, nie qu’il a atteint le pays. Mise au point de tests de dépistage, fabrication locale de respirateurs, mobilisation du Croissant-Rouge… Le maximum est fait pour prévenir une catastrophe.

Privées d’aide internationale et de médicaments, manquant de personnels qualifiés, de lits, d’hôpitaux, l’Administration Autonome du Nord-Est de la Syrie (AANES) est particulièrement vulnérable face à l’épidémie de Covid-19.

Au Rojava, le quotidien des millions de civils kurdes, arabes ou assyriens a déjà été ravagé par la guerre depuis neuf ans. S’y est ajoutée l’invasion turque en octobre 2019. Actuellement, près de 100 000 personnes s’entassent dans les (…)
Suite »

Visioconférence

Samedi 11 avril à 21h, ne ratez pas le livestream international anarcho-communiste !

On y parlera de la crise sanitaire du COVID19 à travers le monde, des réponses étatiques, et de notre analyse.

Y participerons des membre de : Solidaridad (Chili), Acción Socialista Libertaria (Argentine), Black Rose Anarchist Federation (États-Unis), Zabalaza Anarchist Communist Front (Afrique du Sud), Workers Solidarity Movement (Irlande), Anarchist Federation (Angleterre) Union Communiste Libertaire (France).

► Vous pourrez suivre le live en (…)
Suite »

Communiqué UCL

En obligeant des millions de salarié-es à se rendre au travail pour des activités qui n’ont aucun sens ni aucune utilité face à la maladie, l’État et les patrons se conduisent en criminels. Ce qui est essentiel et ce qui est vital, c’est aux travailleuses et aux travailleurs d’en décider.

En obligeant des millions de salarié-es à se rendre au travail pour des activités qui n’ont aucun sens ni aucune utilité face à la maladie, l’État et les patrons se conduisent en criminels.

Ils cherchent à faire croire que les « mauvais comportements » individuels sont responsables de l’épidémie.

Oser dire que les malades d’aujourd’hui étaient celles et ceux qui n’avaient pas « respecté » le confinement comme l’a fait le préfet Lallement… alors que la (…)
Suite »




Source: Unioncommunistelibertaire.org