A l’avant-veille du confinement sanitaire, le premier tour des Municipales n’a pas comblé les ambitions de l’extrême droite qui pensait s’en servir comme tremplin pour les échéances électorales futures. Néanmoins la réélection le 15 Mars de 7 maires sur les 11 mairies qu’elle détenait traduit un enracinement territorial préoccupant.

. Dans le Var, un seul de ses trois maires sortants, Rachline à Fréjus, a été réélu au premier tour.
. A Toulon, Draguignan, St Raphael, La Valette, Solliès- Pont, Le Muy, Lorgues, où un seul tour aura suffi, le R.N. est éliminé très nettement.
. A La Seyne, Six-Fours, Hyères, Rocbaron, Forcalquieret, où un deuxième tour sera nécessaire, ses scores ne lui permettent pas de nourrir beaucoup d’espoirs pour le 28 juin.
. Au Luc, le maire RN, VERRELLE, bien connu pour son arrogance, ses menaces contre ses opposants et sa honteuse campagne contre
. A Cogolin, le maire d’extrême droite, ex F.N., LANSADE, est surtout réputé pour sa gestion affairiste et autoritaire, qui vise, à l’image des Balkany, à transformer Cogolin en petit Levallois sur Mer. Il a raté sa réélection au premier tour et sera confronté au deuxième à un duel face à une candidate d’une liste centre-gauche.

Dans ce contexte particulier de fin du confinement, où des abstentionnistes du premier tour peuvent retrouver le chemin des urnes, où des alliances et des fusions de liste se sont mises en place pour le deuxième tour, la CODEX 83 qui, depuis 2014, regroupe des associations syndicats, partis désireux de ne pas laisser le champ libre à l’extrême droite dans le Var, appelle à ne pas baisser la garde !
Le virus du racisme, la propagation des idées les plus réactionnaires, complotistes, antiféministes, homophobes, nationalistes, l’appel au maintien de « l’ordre » et de l’état fort face aux mobilisations de la jeunesse contre les violences policières, tout cela fait partie de l’ADN des militants et élus du R.N. et de ses clones d’extrême droite toujours plus violents . Le danger na pas disparu !
Dans toutes les villes du Var où l’extrême droite sera encore en lice le 28 Juin, elle doit et peut être battue ! Et en premier lieu au Luc et à Cogolin !

PAS UNE VOIX NE DOIT SE PORTER OU SE REPORTER SUR SES CANDIDATS !

Coordination Départementale contre l’Extrême Droite 83 : Affront National Brignoles, Confédération Paysanne 83, Ensemble pour Le Luc, Ensemble ! 83, FSU 83, LDH Draguignan, LDH Toulon, NPA 83, PCF 83, SNUIPP –FSU 83, SOLIDAIRES 83, Vigilance Cogolin, VISA 83.

Le 18 juin 2020

Contact : [email protected]


Article publié le 24 Juin 2020 sur Visa-isa.org