par Ruben Osorio – Global

|
luttes sociales

Séisme politique en Colombie

Un puissant tremblement de terre politique a frappé le 20 mai lors du premier tour de l’élection présidentielle en Colombie. Plus de dix millions d’électeurs – plus de 50 % de ceux qui ont participé – ont utilisé les candidatures de Gustavo Petro, Sergio Fajardo, le vote blanc et, dans une moindre mesure, la candidature testimoniale de Humberto de La Calle, comme outils pour exprimer leur mécontentement face à l’establishment politique forgé à feu et à sang pour les (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article19766 -