par PAT DE BOTUL le 10 avril 2016

El Khomri, c’est loi d’être fini

Après les rassemblements du 31 mars, les cortèges de samedi ont rassemblé près de 200 000 personnes pour le retrait du projet de loi El Khomri dans tout le pays (120 000 personnes selon le ministère de l’Intérieur).

Selon les divers relais de la Fédération anarchiste en France : 110 000 personnes ont défilé à Paris, 26 interpellations ; 4 000 à Rennes dont beaucoup de jeunes ; à Toulouse, ils étaient 12 000 ; 8. 000 à Grenoble ; 8 000 à Lyon ; 10 000 à Bordeaux ; 45 000 à Marseille.Un millier de manifestants dans le rues de Besançon. Quelques lycéen.ne.s et étudiant.e.s en tête et le cortège anar juste derrière : «A bas l’État, les flics et les patrons ! »

Cette faible présence s’explique en partie par le fait que la manif avait lieu le premier jour des vacances scolaires. Un petit millier à Poitiers (début vacances scolaire). 200 à 300 personnes à l’AG Nuit Debout. Nimes, 2 000 personnes de toutes générations. Des lycéens se sont joyeusement attribué les affiches et autocollants de la Fédération anarchiste, repéré par la piétaille policière, ils lui ont échappé grâce à la présence de camarades fédérés. Violentes altercations à Rennes , à Paris et à Nantes contre les forces de la police du capital.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …