par PAT DE BOTUL le 4 avril 2016

Effets pervers

Un collectif de maires ont signé un appel adressé à Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l’habitat durable au sujet de la loi sur le droit au logement opposable (DALO) qui, selon eux, impose de fait la négation du droit au logement en tant que tel en renversant le rapport entre principe et exception. ” Il s’agit en fait d’une hypocrisie qui consiste à demander à chaque citoyen de démontrer l’opposabilité de son droit au logement. Il reste 150.000 personnes sans domicile fixe en France, demande donc d’établir le droit au logement pour tous afin que plus une seule famille menacée d’expulsion sans possibilité de relogement ne soit victime d’expulsion “, exige l’appel.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …