Décembre 7, 2022
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
183 visites

Après de longues semaines pendant lesquelles les gouvernements français et italien ont joué à «  Qui sera le plus ignoble  ?  », l’Ocean Viking, le bateau affrété par SOS Méditerranée, a finalement eu l’autorisation d’accoster dans le port de Toulon le 11 novembre dernier.

Les 234 migrantes et migrants secourus auront attendu des semaines en mer avant d’être interné·es dans une zone d’attente avec la promesse faite par Darmanin que 44 rescapé·es seraient immédiatement expulsé·es  ! Macron ayant perdu son bras de fer avec la néofasciste Meloni, il fallait bien donner

des gages à l’extrême droite d’ici, qui ne s’est d’ailleurs pas privée de vomir sa haine raciste. Difficile en effet de comprendre quelle autre raison motiverait la peur de quelques deux-cents personnes venues d’Afrique quand on se félicitait de vouloir accueillir 100 000 Ukrainiens et Ukrainiennes  !

L’hospitalité est également malmenée dans les hôpitaux. Les services d’urgence sont dans le rouge et les patientes et patients soignés dans les couloirs ou autre lieux non prévus pour le soin deviennent la norme. Et on apprend dans le même temps que les lits ont continué de fermer depuis 2020… pas comme si depuis on avait pris en pleine gueule une pandémie  !

Et pendant ce temps, dans les COP sponsorisées par les pollueurs, pullulent des lobbyistes à la solde des promoteurs des énergies fossiles… Mais on va pouvoir boycotter des matchs joués dans des stades climatisés où il fait aussi frais que dans nos appart’ mal isolés un jour de coupure d’électricité.




Source: Unioncommunistelibertaire.org