Octobre 5, 2022
Par Le Monde Libertaire
102 visites

« Tiens, encore un dossier sur l’antimilitarisme, y a de la constance dans le Monde libertaire ! … »
Antimilitaristes nous sommes et antimilitaristes indécrottables nous resterons sauf si… les militaires venaient à disparaître. Tu comprendras aisément que cette hypothèse n’est pas vraiment envisageable dans l’immédiat, prochainement, un peu plus tard, sauf si…
Donc nous continuerons à afficher notre haine des militaires. Du latin militaris, « qui concerne la guerre ».
Oui, l’armée c’est la guerre. Non, l’armée ne t’offrira pas une grande famille, une place dans la société, l’occasion d’être utile. Mais des ordres crasses auxquels tu devras obéir ; un casque, calot, béret qui mettra ton cerveau en apnée ; et puis de quoi en imposer aux civil·e·s, de tuer légalement, de blesser, de mordre, brave chien·ne de combat au service de qui te remplira ta gamelle. Je m’égare, tu es en train de lire le Monde libertaire donc pas trop de risque de te voir t’engager.

Anars nous sommes des antimilitaristes militant·es même si le mot militant est le participe présent du verbe militer da latin militare « être soldat, faire son service militaire ». Paradoxal, non ? Alors rejoins les « non-rangs » des humains participant au présent à la démoralisation des troupes.

« Le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet
La musique qui marche au pas, cela ne me regarde
pas »

— Oui, d’accord, mais dans ce Monde libertaire, il est aussi question d’une crapulerie dans le Figaro, des incendies de forêts, de la révolution dans la révolution et même… d’un paquebot volant.




Source: Monde-libertaire.fr