Paris 16 avril 2019 – RAP – Des membres de l’association Résistance à l’agression publicitaire (RAP) ont fait une action éclair à 13h devant le siège de la RATP. Ils y ont dénon l’appel d’offre de la RATP qui met en place plus d’écrans numériques dans le métro. La part de publicité numérique explose, passant de 1 à 30 %, si ce n’est plus. Les membres de RAP réclament l’arrêt de ce déploiement et le retrait des écrans déjà présents.

LA RATP vient d’ouvrir un appel d’offre pour l’exploitation des panneaux publicitaires numériques dans le métro. Cela signifie que ces écrans, qui envahissent les transports en commun depuis 2010, vont se multiplier davantage. Agressifs, énergivores, omniprésents, ces écrans sont jusqu’à 8 par quai, sans compter ceux qui envahissent les couloirs, les gares, l’intérieur des rames… Rendant impossible de ne pas être soumis·e quotidiennement  à l’agression publicitaire : entre 1000 à 2000 messages publicitaires par jour.  Lire la suite sur le site de RAP

Écrans publicitaires dans le métro : TROP, C’EST TROP !Écrans publicitaires dans le métro : TROP, C’EST TROP !Écrans publicitaires dans le métro : TROP, C’EST TROP !