Décembre 21, 2014
Par Tribune Syndicaliste Libertaire
59 visites


Ce matin ambiance sympa sur le piquet avec maris, femmes et enfants. Pétition, rencontre et discussion avec les clients de La Poste autour d’un café et des croissants.
De son coté la direction semble toujours bloquée. La grève est reconduite à la semaine prochaine. Les grévistes sont déterminées et attendent sereinement le passage du père noël…

Les factrices et les facteurs reconduisent le mouvement…

Depuis le Mardi 9 décembre, 85 % des factrices et facteurs de Meyzieu sont en grève. La Direction leur a annoncé au mois de novembre la délocalisation de leur site sur Vaulx-en-Velin, accompagnée d’organisations «innovantes» avec notamment 12 tournées en horaire mixte avec pause méridienne, distri bin, liv….

Ils et elles revendiquent :

  • Que le site actuel soit délocalisé sur Meyzieu avec intégration du carré pro, des tournées facteurs (préparation et distribution du courrier sur place) ainsi qu’une activité cabine (traitement des recommandées, instances…).
  • Que la nouvelle organisation soit construite sur le schéma par défaut de vacations uniques, le matin ou l’après-midi. Les positions de travail à horaires mixtes pourront se faire sur la base du volontariat.
  • Aucun agent en reclassement.

Samedi 20 décembre, au 11eme jour de grève, la Poste refuse toute négociation sur les deux principaux points (voir ci -contre). En gros toujours les mêmes réponses
«ce n’est pas à vous de faire l’organisation» , «reprenez le travail, nous pourrons en discuter dans le cadre de la concertation sociale et dans des groupes de travail», «c’est une grève idiote».

La reconduction de la grève pour une deuxième semaine est la réponse à leur mépris. Après 13 jours de grève ils et elles ne lâcheront rien (quitte à passer les fêtes sur le piquet) car ils ont conscience que leur avenir et leur santé est en jeu.

Meyzieu ne sera pas le laboratoire de La Direction !




Source: