Mai 9, 2018
Par Alternative Libertaire (AL)
157 visites

De fin février à début avril, Mayotte était en crise : grèves, blocages routiers et manifestations… Une crise sociale, économique et sécuritaire assez couverte médiatiquement, mais dont les racines néocoloniales restent largement passées sous silence. Un petit retour historique s’impose pour comprendre le véritable piège néocolonial à l’œuvre dans cette île des Comores, devenue en 2011 le 101e département français. Au XIXe siècle, les quatre îles de l’archipel des Comores (Mayotte, Anjouan, Mohéli et la (…)


AL de mai est en vente !

/




Source: