Novembre 1, 2021
Par CNT
328 visites


La question des salaires est primordiale pour celles et ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts, à qui il ne reste plus grand-chose pour profiter de la vie, une fois que la survie a été assurée. Sur ce point la CNT revendique l’augmentation des salaires les plus bas et aussi l’égalité des salaires sans aucune discrimination. Ce sont des revendications immédiatement nécessaires pour celles et ceux qui exécutent les « basses œuvres » applaudis ou encensés par temps de crise sanitaire mais vite oubliés. C’est, cependant, une réponse insuffisante face à un capitalisme prédateur des valeurs et des relations humaines entièrement tourné vers l’accumulation de tout – profits sans limites, détournements en tous genres, falsifications et mensonges – dans lequel les travailleurs sont victimes de la compétition, du tous contre tous, de la hiérarchie, de la productivité, de la pression du chômage etc. mais aussi de la parcellisation du travail et de son inutilité sociale.

Des changements profonds des modes de production et de vie sont nécessaires. « Quoi produire ? Pourquoi, pour qui et comment ? » sont des questions fondamentales qui doivent être posées. On ne peut compter ni sur les actionnaires ni les patrons pour y répondre. On ne peut pas plus compter sur la classe politique dont le seul but est de conquérir l’État… garant de la propriété privée.

Le syndicalisme révolutionnaire de la CNT peut être l’alternative pour peser concrètement, au quotidien, contre la logique patronale.

Le syndicalisme émancipateur de la CNT peut être l’alternative pour sortir du capitalisme et envisager une société où le profit ne soit plus le moteur des activités humaines.

Le syndicalisme internationaliste de la CNT peut être l’alternative pour permettre par l’action directe aux classes laborieuses de reprendre leur destin commun en main.

L’action syndicale, combat permanent contre la logique patronale implique aussi le partage, l’échange et la solidarité de classe.

Le contenu des pages de cet Écho syndical n°3 doit permettre de l’exprimer !


Écho syndical est une nouvelle publication des syndicats CNT de la région parisienne dont voici le troisième numéro. Elle est disponible sur demande en nous envoyant vos coordonnées (voir formulaire ci-dessous).

Nous avons fait le choix du support papier afin de reprendre le temps de la lecture, de pouvoir le partager concrètement avec ses amis et ses connaissances.

Au sommaire de ce troisième numéro :

  • Villejuif : mobilisation contre la cité éducative
  • ESA : articulation entre espace juridique et lutte de terrain
  • Brève & poésie
  • Solidarité avec les camarades de People & Baby
  • Évolution de l’organisation du travail depuis le taylorisme
  • Des sans-papiers engagés inspirent une fiction

Formulaire de commande




Source: Cnt-f.org