Fictions radiophoniques, musiques d’enfer, entretiens, créations sonores… Grabuge débarque sur Canut le mardi 26 novembre pour une émission décousue dans les transports en commun lyonnais. Rendez-vous de 20h à 21h sur le 102.2 FM.

Le collectif d’écriture lyonnais Grabuge réalise sa première émission de radio tirée d’un fanzine, lui-même fruit d’un an d’ateliers d’écriture fictionnelle, de formations à l’entretien, de réalisations collectives d’illustration et d’édition échevelé.

Ce sera le mardi 26 novembre de 20h à 21h, sur Radio Canut, 102.2 FM à Lyon et aux alentours, en streaming sur radiocanut.org partout ailleurs.

Rappel sur le fanzine : dans ce premier numéro de Grabuge, nos fictions et nos articles vous causent des transports en commun lyonnais, de leurs tarifs délirants, de leurs contrôleurs violents, de la chasse aux sans-papiers qui s’y déroule… mais aussi de leurs wagons bardés de pub pour des écoles de management, de rêves de transports en commun idéaux, de poussettes qui se perdent dans les couloirs du métro, et de tant de choses encore. Parce qu’un réseau de transport en commun ça dessine et ça rythme une ville, entre lignes de métro et bus de nuit, entre klaxons et bruits stigmatisants de la poinçonneuse, entre service public, alternative à la bagnole et ségrégation géographique.

Trajet décousu dans les transports en commun lyonnais – Grabuge n°0

Un jeu de l’oie, des entretiens avec des agents d’entretien, un règlement des transports en commun libérés, des nouvelles échevelées où nos sens s’emmêlent dans les couloirs de métro lyonnais, des illustrations à couper le souffle, des histoires de chien, des analyses et des infos inédites… vous (…)




7 novembre

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info


Article publié le 17 Nov 2019 sur Rebellyon.info