Mars 1, 2018
Par Le Monde Libertaire
256 visites


Depuis l’été 2017, le gouvernement Macron-Collomb a pressé les préfectures d’appliquer de façon stricte toutes les dispositions pour accélérer et mener à terme les procédures des demandeurs d’asile. Non pas dans l’esprit d’accueillir au mieux des exilés pour leur apporter un peu de sécurité, mais pour s’en débarrasser, soit en écourtant les délais d’attente pour les rendez-vous à l’OFPRA et au CNDA (pour mieux débouter du droit d’asile) soit en exécutant les procédures Dubli




Source: