Aujourd’hui est jour de défaite pour les femmes argentines et toutes les femmes du monde. Le Sénat local a voté contre la loi autorisant l’avortement. Le poids des réactionnaires de tous poils et de l’église catholique a écrasé le droit à la justice et à la liberté. De quel droit les hommes ont-ils un avis sur qui concerne le ventre des femmes ? De quel droit les religions enferment-elles les femmes dans la violence des avortements clandestins ?


Communiqués de 2018

/
féminisme,
international,
MettreEnUne

By {{}} FEED_NAME , post_publish_date {{}}

Source: {{}} original_post_url