Septembre 10, 2020
Par Brest Media Libre
301 visites





Opération répressive complètement délirante ce mercredi 9 septembre au matin à Donges près de Saint-Nazaire. Pas moins de 30 gendarmes appuyés par un hélicoptère ont débarqué à l’aube au « Village du Peuple », ce petit hameau situé à Donges, qui proteste contre la destruction de l’Estuaire de la Loire.

Une opération militaire visant à perquisitionner l’endroit et rechercher un militant. A 6H du matin, les uniformes ont défoncé le portail et la porte vitrée alors que l’entrée était ouverte … Gros choc au réveil pour les habitants.

Les gendarmes ont aussi déboulé au même moment au domicile d’un militant, qui a été emmené devant ses enfants et placé en garde à vue, soi-disant pour « violences » et « dégradation ».

Il s’agit en réalité d’un énorme coup de pression pour tuer dans l’œuf et terroriser des mobilisations écologistes qui s’organisent des deux côtés de la Loire contre la destruction de zones naturelles.

Si vous ne connaissez pas le village du peuple, il s’agit d’un endroit magnifique, avec un petit bocage, des chênes centenaires, une ferme avec des animaux, et des oiseaux sauvages à défendre de l’industrialisation. Ne les laissons pas seuls face à la répression.




<!–

Article bidouillé depuis Nantes.indymedia.org




Source: Brest.mediaslibres.org