Une dizaine d’organisations (dont Aides, Médecins du monde et la LDH) ont publié un livre blanc annonçant l’échec de l’amende forfaitaire délictuelle étendue à l’usage des stupéfiants, disposition inscrite dans la réforme de la justice.
Elles dénoncent une « répression contreproductive » des consommateurs au détriment d’une véritable politique sanitaire de sensibilisation.
Les associatifs réclament le retrait de ce nouvel outil et l’ouverture d’un d