Courriel aux DNA

Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. »
Le 16 mai, j’étais place de la République à partir de 11h avec des gilets jaunes. Toute la place était occupée par des dizaines de gendarmes, de policiers en plus de la BAC. 10 gilets jaunes se sont rassemblés, masqués et à un mètre les uns des autres devant le Palais du Rhin, comme le montrent deux vidéos réalisées par la Feuille de chou, média indépendant.
Déconfinement répressif à Strasbourg
https://la-feuille-de-chou.fr/archives/104894
J’ai été le premier contrôlé avant que les gendarmes ne nassent tous les présents, puis contrôlent y compris des personnes sur le pourtour de la place loin du siège de la DRAC.
Nous avons reçu des contraventions de 135 euros chacun, alors même que le groupe respectait, n’en déplaise à la préfète, les consignes sanitaires et que moi-même, hors du groupe, je filmais les événements, vêtu d’un gilet marqué « La feuille de chou Média indépendant”.
Gilets jaunes République Strasbourg: réponse à la préfète
https://la-feuille-de-chou.fr/archives/104934
Le communiqué de presse ci-dessus n’a jamais été mentionné dans le Journal. Les DNA ne donnant ainsi la parole, plusieurs fois, qu’à la préfète.
La démocratie souffre de tels usages, et la liberté d’informer aussi.

Denis Tricard répond ceci:

Bonjour Jean-Claude

Quel communiqué de presse de quelle organisation gilets jaunes ? Les gilets jaunes ne sont pas organisés en association et je ne pense pas qu’ils apprécieraient que quelqu’un s’exprime en leur nom et s’arroge leur parole, non ?

Bien à toi,

Denis

Ma réponse:

Le communiqué joint au mail précédent, comme les précédents qui n’ont eu aucun écho dans le Journal, émane du QG Gilets jaunes Strasbourg République dont je fais partie. Ce qui fait que connaissant les médias je me charge souvent de leur envoyer les productions.
Et d’ailleurs tu peux vérifier tout ça en allant sur Qg Gilets jaunes République Strasbourg où ces communiqués ainsi que le magazine produit sous confinement figurent.
Il est assez choquant dans un média de ne donner, plusieurs fois, la parole qu’à la préfecture sans rendre compte des réactions de l’autre partie.


Article publié le 01 Juin 2020 sur La-feuille-de-chou.fr