Mardi 7 août. Un homme de 48 ans, incarcéré en détention provisoire, a été retrouvé pendu dans sa cellule. Identifié comme fragile psychologiquement, il bénéficiait pourtant des mesures antisuicides mises en place par la maison d’arrêt. C’est la douzième mort de l’année, dont dix suicides, pour la plus grande prison d’Europe. Un record qui surpasse les onze morts de l’an dernier sur l’ensemble des établissements pénitentiaires de la région parisienne…

Par Monde Libertaire,

Source: http://monde-libertaire.fr/?article=Dixieme_suicide_a_Fleury_Merogis