Janvier 11, 2022
Par Le Monde Libertaire
269 visites


En proposant comme sujet de dossier « Militer aujourd’hui », le comitĂ© de rĂ©daction ne souhaitait pas vraiment questionner le pourquoi, mais plutĂŽt le comment. Pourquoi est-ce qu’on milite aujourd’hui, la question n’est pas dĂ©nuĂ©e d’intĂ©rĂȘt, mais on se doute un peu de la rĂ©ponse. Le monde ne va pas bien, des situations nous dĂ©rangent, nous choquent, nous indignent. Ne rien faire, c’est se rĂ©signer. Abdiquer. Au mieux, c’est ĂȘtre indiffĂ©rent. Militer, ou s’engager, c’est le contraire. C’est choisir de lutter, de rĂ©sister, d’ouvrir et d’explorer de nouvelles voies pour vivre mieux, pour plus de libertĂ©, d’égalitĂ©, de justice. Y en a pour trouver ça dĂ©risoire aujourd’hui, dĂ©suet, pathĂ©tique. Au « Pourquoi ? » de la question se substitue sournoisement l’« Ă  quoi bon ? » Pot de terre, pot de fer. C’est rarement le pot de terre qui l’emporte. Et puis l’imagerie militante s’est peut-ĂȘtre fossilisĂ©e par certains aspects.

Au final, beaucoup plus qu’un dossier d’investigation sur « le » militantisme, ce ML vous invite Ă  la rencontre de toute une sĂ©rie de rĂ©cits d’expĂ©riences, tranches de vie, rĂ©flexions sur la façon dont on devient militant·e, dont on le reste, ou dont on en refuse l’étiquette Et cela permet de dĂ©cliner sur divers modes cet activisme qui va de la vente de journaux Ă  la criĂ©e Ă  la paysannerie, en passant par les manifs et la couture. Loin de nous l’idĂ©e d’avoir voulu nous montrer exhaustifs ! D’ailleurs de grandes occurrences du militantisme ne figurent pas dans ce dossier.

Dans les rangs du militantisme, nous conviendrons volontiers, toutes et tous, qu’il nous est arrivĂ© de croiser de gros lourds, des pĂ©nibles, des donneurs ou donneuses de leçons patenté·e·s, des fanatiques, des emmerdeurs et des emmerdeuses
 Essayons de nous rassurer en nous convainquant que nous ne les avons pas invité·e·s dans nos pages. Nous avons seulement cherchĂ© Ă  dĂ©couvrir ce que peuvent bien ĂȘtre diffĂ©rentes formes de militantisme et d’engagement, Ă  travers le regard de celles et ceux qui le font vivre : des militantes et des militants de tous Ăąges, qui continuent de croire qu’avec un peu de bonne volontĂ© et d’idĂ©al, on peut changer le monde.




Source: Monde-libertaire.fr