Octobre 30, 2020
Par CRIC Grenoble
167 visites


Invitation pour une discussion sur « l’accueil » à la BAF

REPORTÉE A CAUSE DU CONFINEMENT

Depuis sa création, le centre social autogéré de la BAF réfléchit entre autres aux questions « d’accueil » et de prise en compte des positions sociales des unEs et des autres. C’est un travail constant d’expérimentations plus ou moins réussies. En ce moment, le lieu reçoit des retours critiques sur la gestion de l’accueil de nouvelles personnes, notamment le lieu est pointé pour sa transmisogynie, son cis-sexisme et sa enbyphobie. Nous saisissons cette occasion pour discuter plus largement entre personnes qui fréquentent et/ou organisent des activités et évènements à la BAF avec leurs expériences positives et/ou négatives, des personnes qui aimeraient s’y investir mais qui n’y trouvent pas leur place actuellement, des personnes qui s’y sont investies et en sont parties, cellleux qui ne s’y sentent pas bien pour des raisons d’oppressions systémiques, celleux qui se reconnaissent dans les bases ou le fonctionnement et qui s’y investiraient si c’était plus accessible, celleux qui n’osent pas franchir le seuil par peur d’être mal accueilli·e·x·s… Et aussi des personnes qui s’organisent dans d’autres lieux collectifs et autogérés sont également invitées.

Bref, si tu te sens concerné·e·x par ce qui se passe à la BAF, cette discussion, c’est l’occasion de venir en parler, venir faire entendre et partager tes/nos expériences. venir chercher avec nous comment on pourrait changer ça ! Tout ceci pour continuer à faire évoluer et transformer la BAF !

Mais qu’est ce qu’on entend par « accueil » ?

L’idée n’est pas de parler du moment où on dit « bonjour, bienvenue », mais plus largement de comment faire en sorte que nous nous sentions toustes à l’aise à la BAF. Et surtout en prenant en compte les problématiques qui nous traversent : comment adapter le lieu pour le mieux, pour que celleux d’entre nous qui sont opprimé·e·s dans cette société puissent s’y sentir d’avoir une place. Donc, quand on parle de l’accueil, c’est tout ce qui est mis en place pour que les gens qui viennent à la BAF s’y sentent bien malgré les rapports de dominations.

C’est quoi les objectifs de la discussion ?

Améliorer l’accueil en permettant aux gens qui débarquent à la BAF de se sentir bien accueilli.e.x.s. Développer des réflexions collectives, des outils qui pourront servir maintenant et plus tard, notamment des outils pour contrer les rapports d’oppression et leurs imbrications qui se rejouent dans les lieux collectifs que ce soit des rapports de classe, du racisme, du sexisme, du validisme, de la transphobie, de l’âgisme…



Le déroulé :

D’abord, avoir un espace de discussions qui permet la critique du lieu et de son fonctionnement actuel : un moment pour témoigner d’expériences et de vécus positifs ou négatifs.

Ensuite les collectifs investis à la BAF parleront rapidement de ce qui est mis en place pour l’accueil, et des problématiques rencontrées dans chacune de leurs activités.

Et enfin, chercher ensemble et de proposer des outils et des solutions pour améliorer le lieu : favoriser que tout le monde se sente pris·e en compte, à l’aise…

Pour reprendre la présentation du lieu, « la BAF, c’est ce qu’on en fait, c’est ce qu’on y crée ». On a vraiment envie que ce soit un moment de travail collectif qui mélange des personnes avec des rôles différents, entre des gens qui sont plutôt « accueilli.e.x.s », d’autres plutôt « organisateurices » (et on peut être les deux à la fois suivant les moments).

Si tu ne peux ou ne veux pas venir, c’est aussi possible de participer au processus par écrit ou par un·e intermédiaire.

Y’aura une bouffe sur place après : amène à manger, on se charge du bar !

Viens avec ton masque ! On va mettre en place des mesures anti-covid, si tu as des besoins particuliers, n’hésites pas à faire signe.

Ce sera pas loin de la BAF, viens à la BAF et on t’indiquera le lieu !




Source: Cric-grenoble.info