La semaine derniĂšre, 7 personnes ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©es pour des tags et affiches. AccusĂ©.e.s de dĂ©gradations en rĂ©union, identitĂ©s imaginaires et refus de signalĂ©tique et adn, ils/elles ont Ă©tĂ© condamnĂ©.e.s Ă  2 mois de prison ferme.

https://nantes.indymedia.org/articles/51080

On commencera par un point info sur la situation, et on enchaĂźnera avec une discussion autour de la crise sanitaire et de ses consĂ©quences en terme d’intensification et d’accĂ©lĂ©ration des mĂ©thodes de contrĂŽle des populations qui s’y trouvent lĂ©gitimĂ©es. Tout cela dans une perspective auto-organisĂ©e et sans concessions contre ce monde.

Revenir sur le confinement, l’augmentation du contrĂŽle social, l’amĂ©lioration des techniques de reconnaissance faciale, pour ne donner que quelques exemples, mais aussi sur les diffĂ©rents actes de rĂ©voltes qui ont eu lieux ces derniers mois permettrait de tenter de mieux apprĂ©hender ce contexte particulier et de peaufiner nos idĂ©es et pratiques anti-autoritaires.

On veut pas refaire le monde, on veut s’le faire !!!!

Rendez-vous vendredi 25 septembre à 18h à l’Obs (87 rue du 10 avril), en mode auberge espagnole.


Article publié le 23 Sep 2020 sur Iaata.info