Pour la rentrée du mercredi des Tanneries, on organise une discussion autour des politiques de contrôle des corps et des normes sociales liées à la contraception, à partir d’une enquête menée en 2016 sur la stérilisation volontaire. C’est le 30 septembre à 18H aux Tanneries.

À partir d’une enquête menée autour de l’accès à la stérilisation volontaire, on comprend que la politique contraceptive d’un pays témoigne d’un modèle de société.

Au moment où la bataille semble se jouer autour du droit à l’enfant, qu’en est-t-il de celles et ceux qui ne souhaitent pas ou plus en avoir ? Pourquoi nous propose-t-on certaines solutions plutôt que d’autres ? Cinquante ans après les lois autorisant la contraception, la bataille est-elle vraiment gagnée ? De quoi la contraception nous a-t-elle vraiment libérées ?

Après une présentation de l’enquête menée sur ce sujet, on pourra discuter, prendre la mesure de ce qu’il nous reste à conquérir, et parler de politique de contrôle des corps, de ce qu’est un modèle contraceptif et de choix éclairés.

Pssssst : Cette discussion est mixte et ne concerne pas seulement les personnes qui doivent « gérer leurs fertilité » !

La discussion aura lieu à 18h aux Tanneries, le mercredi 30 septembre.

On s’installera dans la grande Halle de l’espace activité, afin de pouvoir aérer et de ne pas être trop collé les un.e.s aux autres alors prenez tous vos plus beaux pulls parce que l’automne arrive à grand pas.

Aussi, il y aura un repas à prix libre après la discussion !

Pour plus d’info, un article paru dans la revue Z, point de départ de l’enquête :


https://louvesandgroove.files.wordpress.com/2018/06/brochure_z10_sterildef_bikro.pdf


Article publié le 25 Sep 2020 sur Dijoncter.info