Novembre 16, 2020
Par Acrata (Belgique)
271 views


Jeudi 9 juillet 2020 – 19h30 – Discussion

L’assignation Ă  rĂ©sidence gĂ©nĂ©ralisĂ©e qui s’est abattue sur l’Europe puis sur le monde il y a quelques mois semble dĂ©jĂ  bien loin. La vie « normale » a repris son cours, l’immonde machine de la production et de la consommation a Ă©tĂ© relancĂ©e, et c’est presque comme si tout ça n’avait Ă©tĂ© qu’un (mauvais) cauchemar. Mais que s’est-il passĂ© au juste ? Comment se fait-il qu’une si grande part de la population ait pu accepter une telle manƓuvre de coercition, allant jusqu’à applaudir Ă  sa fenĂȘtre ceux et celles qui l’ont bouclĂ©e Ă  quatre tours ? Que peut-on tirer comme enseignements de cette nouvelle (?) maniĂšre de gĂ©rer la paix sociale, et surtout comment nous armer pour y faire face dans le futur, mieux que nous n’avons pu le faire jusque lĂ  ?
Aux cĂŽtĂ©s des expertes, scientifiques et mĂ©decins, qui ont permis aux autoritĂ©s de faire passer la pilule Ă  coup de mots d’ordre objectifs et contradictoires Ă  la fois, dans le sillon des mĂ©dias qui n’ont cessĂ© de diffuser la peur de la mort en vomissant des chiffres incomprĂ©hensibles en continu, un remĂšde magique s’est imposĂ© pour rĂ©soudre tous les problĂšmes : la technologie. CensĂ©e rĂ©pondre au besoin de communication comme aux soucis de gestion d’une crise « sanitaire », on la prĂ©sente, aujourd’hui plus que jamais, comme la voie royale pour sortir l’humanitĂ© du bourbier dans laquelle elle s’est mise, alors qu’elle ne fait en rĂ©alitĂ© qu’approfondir les abysses de notre incapacitĂ© Ă  conduire nos vies par nous-mĂȘmes. Que dire aussi de la maniĂšre dont l’État s’est
imposĂ© en sauveur, paternel bienveillant mais sĂ©vĂšre, soi-disant prĂȘt Ă  sacrifier le profit au nom de la vie, se servant comme toujours de la situation pour asseoir son hĂ©gĂ©monie et augmenter ses moyens de contrĂŽle ? Et puis, comment aurions-nous voulu, comment voulons-nous agir face Ă  une telle situation qui, si elle fut exceptionnelle, n’est en rĂ©alitĂ© que le prolongement logique de ce monde dans lequel nous acceptons tant bien que mal de vivre.

Ces quelques questions sont certainement insuffisantes. Mais il est temps de se rencontrer pour pouvoir, de vive voix, tirer quelques enseignements de cette période.




Source: Acratabxl.wordpress.com