Juin 27, 2022
Par Paris Luttes
217 visites

Il y a maintenant presque deux ans, nos ami/e/s et nous mêmes avons été victimes de violences policières au cours d’une soirée d’anniversaire.

Emmené/e/s au commissariat Erik Satie, du 19e arrondissement de Paris, la nuit au poste a aussi été très violente.

Encore aujourd’hui, nous sommes 6 à être poursuivi/e/s, inculpé/e/s pour avoir commis ces mêmes faits de violences que nous avons pourtant subis. Nous avons déposé une plainte à l’IGPN, classée sans suite malgré les nombreuses preuves des blessures physiques et psychologiques. Notre procès collectif aura donc lieu début octobre au Tribunal de Paris.

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/les-policiers-m-ont-frappe-et-m-ont-demande-de-nettoyer-mon-propre-sang-ce-que-l-on-sait-de-la-soiree-privee-qui-a-degenere-a-paris-samedi_4043837.html

Nous cherchons à récolter des fonds pour payer nos frais d’avocats collectivement.

(Nous sommes représenté/e/s par le collectif Anti-rep)

Ce jeudi 30/juin nous organisons une projection de courts-métrages à l’AERI, (57 rue Etienne Marcel, 93100). Nous vous proposons buvette et dîner préparés par nos soins, afin de soutenir les inculpé/e/s.

Programme :

18H – 22H : Buvette et dîner

19H30 : Projections

LIONEL (épisode 1 – Les gens Normaux) de Gabrielle Taron-Rieusec (2021) – 7min

D’une relation de quartier au film, le premier épisode de cette série documentaire introduit Lionel, sa gouaille et sa fierté de vieux voyou comme défi à la norme

Un film du studio 34 de Thomas Hirgorom (2022) – 15 min

Dans la nuit, une femme trouve les textes d’un homme qui a disparu. Que peuvent ils raconter ?

Les vilains petits canards d’Anton Balikdjian (2020) – 24 min

Jeune archéologue de passage à Paris, Roman retrouve Adam, son turbulent petit frère.

TNT d’Olivier Bayou Gandrille (2022) – 26 min

Pendant les insurrections de 2005, quatre jeunes collégiens entendent parler d’une légende urbaine : celle de Paupaul, le violeur des bois, qui s’attaquerait uniquement aux enfants des quartiers sensibles. Alors que se profilent les vacances de la Toussaint, ils se lancent un défi : celui de traverser les bois pour en vérifier l’existence.

Hâte de vous y voir.




Source: Paris-luttes.info