Janvier 10, 2021
Par Dijoncter
338 visites


Samedi après-midi, 6 personnes ont été interpellées dans une maison vide située 1 ter rue des Planchettes, et ont été placées en garde à vue pour « dégradations et violation de domicile ». Suite à cette garde à vue, cinq des six personnes seront convoquées devant un tribunal.

Les policiers sont intervenus suite à la délation d’un voisin.« Nous avons été alertés ce [samedi] matin par le voisinage que l’entrée de la maison avait été forcée », a déclaré un membre de la famille, propriétaire de cette maison en indivision, d’après le Bien Public. « Nous avons appelé la police pour déloger les personnes. Ce n’est pas la première fois que la bâtisse est ciblée. Il y en a ras le bol. »

Qu’il se rassure, gràce à sa balance de voisin son bien immobilier – vide depuis près de 10 ans – va rester inhabité et continuer de se délabrer. Pendant ce temps là des gens sont à la rue.

Après celle du squat de la rue de Mirande, c’est la deuxième expulsion en deux jours à Dijon.

Expulsion rue de Mirande

Le parc et la maison occupé depuis début décembre rue de Mirande ont été expulsé ce vendredi après-midi par la police.




9 janvier




Source: Dijoncter.info