Janvier 27, 2021
Par Dijoncter
355 visites


À l’appel de l’union syndicale de la CGT de CĂŽte-d’Or et de l ’Organisation Nationale Syndicale des Sages-Femmes et de la CFDT SantĂ©-Sociaux de la CĂŽte-d’Or, une cinquantaine de sage-femmes se sont rassemblĂ©es ce mardi aprĂšs-midi devant l’agence rĂ©gionales de la santĂ© de Bourgogne Franche-ComtĂ©.

Elles revendiquent une revalorisation salariale ainsi que la pleine reconnaissance d’une profession mĂ©dicale. Leurs reprĂ©sentantes, qui ont Ă©tĂ© reçues, expliquent qu’elles sont les oubliĂ©es du SĂ©gur de la santĂ©. Leur augmentation, 183€ net, est calquĂ©e sur celle des personnels non-mĂ©dicaux, malgrĂ© une durĂ©e d’études similaires Ă  celles d’un·e dentiste. Cette augmentaiton ne reprĂ©sente d’ailleurs que « le rattrapage des annĂ©es de gel des salaires Â» selon l’Organisation Nationale Syndicale des Sages-Femmes. [1].

Pour Christine Pelletier, secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale de la CFDT SantĂ©-Sociaux de CĂŽte-d’Or, « Les sages-femmes souffrent du patriarcat mĂ©dical, depuis des annĂ©es Â». [2]




Source: Dijoncter.info