Banquet pour la sauvegarde de toutes les terres agricoles à l’appel du Quartier Libre des Lentillères, avec le soutien de producteurs locaux. Banquet, bal folk et jeux le vendredi 27 septembre dès 18h sur l’esplanade du Grand Dijon.

BANQUET DÉTER

Parce que la terre brûle mais ne rompt point,
parce que le capitalisme sans cesse s’écroule mais se maintient,
et parce que les premiers qui mangent sont déjà ceux qui crèvent la faim,

NOUS EXIGEONS

Moins de banques plus de banquets,
Moins de marquise plus de Gilets,
Moins de requins libéraux plus d’indiens Jivaros,
Moins de prairies sous béton, plus de légumes de saison,
Du topaze sur nos maisons,
Moins de gaz sur les gazons,
A la rigueur des espaces verts,
Puisqu’il y en a marre, le retour des Communards,
Et dès jeudi, l’agonie de la macronie !

POUR FAIRE ABOUTIR CETTE LISTE DE REVENDICATIONS
POUR FAIRE BARRAGE AUX ECOARNAQUES MUNICIPALES
ET POUR S’INCRUSTER DANS L’ANNEE ELECTORALE EN PASSANT A L’ACTION

PREMIEREMENT

Nous vous invitons à une imprévisible occupation de l’espace public,
qui, après un florilège d’animations surprenantes,
aboutira dès le coucher du soleil à un FESTIN PARTISAN,
lequel sera idéalement confectionné à partir de produits locaux et engagés,
histoire de goûter ensemble aux joies d’un monde meilleur, ici et maintenant.

DEUXIEMEMENT

Le présent étant instable, l’avenir étant confus,
Pour ne pas perdre pied nous vous proposerons de danser allègrement.

Le pari est simple : piétiner les plates-bandes du pouvoir au son d’une belle mazurka pourrait induire des bouleversements majeurs.

En résumé, nous appelons solennellement à résoudre toutes ensemble l’équation suivante :

(FESTIN PARTISAN + BAL POPULAIRE) / PELOUSE DU POUVOIR = X (L’INCONNU) ?

Que vous soyez jeunes, écolos, pessimistes, juste rebelles ou victimes d’un apocalypse-blues, si vous refusez d’attendre gentiment le sel sur la facture, et qu’au milieu du béton vous aimeriez qu’il reste un peu de nature,

nous vous invitons donc pour le premier « RECLAIM THE PELOUSE* » !

VENDREDI 27 SEPTEMBRE 2019

A PARTIR DE 18H, DEVANT LE GRAND DIJON

(D’ici là nous espérons qu’il restera quelques brins d’herbe arrogants à piétiner)

[* Réapproprions-nous les pelouses!]

[Publié le 13 sept. 2019 sur Dijoncter.]


Article publié le 16 Sep 2019 sur Fr.squat.net