L’Ocean Viking est détenu en Sicile par les autorités italiennes depuis le 22 juillet, au motif que le navire aurait transporté plus de personnes que ce que lui autorise son certificat de sécurité, comme si les rescapés pouvaient être considérés comme des passagers réguliers [1]

Derrière ce blocage se cache une manœuvre politique cynique : elle vise à stopper les activités de sauvetage des ONG, qui comblent pourtant le vide laissé par les Etats européens (en savoir plus : https://www.sosmediterranee.fr/journal-de-bord/ov-immobilise).

Cette action symbolique vise à alerter les citoyennes et citoyens sur la situation humanitaire dramatique en Méditerranée centrale et à demander la libération de l’Ocean Viking, alors que des centaines de personnes continuent de traverser la Méditerranée au péril de leur vie, pour fuir la misère, les violences et l’“enfer libyen”.

Depuis le 21 août, les bénévoles de SOS MEDITERRANEE organisent des die-in dans toute la France pour demander la libération de leur navire de sauvetage.

L’antenne de Saint-Étienne organise un die-in le vendredi 4 septembre à 18h. Le lieu exact sera communiqué ultérieurement.

La pétition en ligne a déjà recueilli plus de 110 000 signatures.


Article publié le 29 Août 2020 sur Lenumerozero.info