Le nouveau préfet, Claude d’HArcourt, a réussi l’exploit d’expulser les 80 personnes occupants le hall du CHU avec … 0 policier !

Pour cela, la préfecture a tout simplement fait appel aux agents de sécurité de l’hôpital qui ont fait office de gros bras à la place de la police et à une structure humanitaire, le Samu Social, venu distribuer un papier dont l’entête « préfet » a suffi à faire peur et à déloger tout le monde.

L’utilisation de structure humanitaire et civile pour pratiquer des opérations de police à moindre coût est déjà courante: la Croix Rouge participe à la prise d’empreinte dans les centre de tri en Italie et aux expulsions par avions.