Avril 29, 2016
Par Indymedia Bruxsel
244 visites


Chaque être humain

Se voulait le plus fort

Chaque être humain

Se voulait le plus beau

C’était devenu navrant

C’était devenu exaspérant

De génération en génération

Cela empirait avec la surpopulation

La technologie rendait

De plus en plus idiot

Le livre disparaissait

Car plus personne ne lisait

Ou alors, le best-seller, complètement sot

Le mensonge, pour vrai, passait

La vérité, plus personne, ne s’intéressait

Plus personne ne se causait

Plus personne ne se voyait

Plus personne ne se croyait

Ou alors, il fallait une panoplie

Pour à la mode, faire le joli

Chaque génération

Avait son propre conditionnement

L’ancien, devenant obsolète, même dément

Sans se voir, l’on se croisait

Même en parlant, l’on se taisait

Des robots bien apprivoisés

Pour une soumission tolérée

La domination, à tout

Avait pensé, le passé effacé

Même à vingt ans

Le jeune était un vieillard

Pour l’ignorance, toujours gaillard

Le regard guerrier, jamais égrillard

Programmé selon les besoins

Pour croire à la liberté

Même camelote, tout ce qui était proposé

De toujours différentes, identiques idées

Une nouvelle couche de culture

Au fil des temps, pour que toujours, cela dure

Patrice Faubert ( 1998 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l’invité sur ” hiway.fr “





Source: