Octobre 7, 2021
Par Rebellyon
345 visites


Après plusieurs semaines de campagne sans-fac, le silence et le mépris de Nathalie Dompnier, présidente de l’université Lyon2, vis à vis des sans facs ne peuvent plus durer. Il faut arrêter de jouer la montre, il est temps d’inscrire les sans-facs dont les étudiant-es !

Voilà à quoi mènent les baisses de budget dans les facs : toujours plus de sélection, toujours plus de jeunes recalé-es des bancs de la fac et qui sont prêt-es à tout pour poursuivre leurs études.

JPEG - 475.5 ko

Source : Unef TACLE Lyon

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info




Source: Rebellyon.info