Une marche féministe en mixité choisie sans mec cis [1] pleine de rage s’est tenue hier soir dans les rues de Marseille contre les violences sexistes et suite aux agressions à répétition des vigiles de la Plaine. Après une déambulation explosive, une boum s’improvise sur la Plaine, ça traînent, dansent et discutent.

Vers 1h du matin, alors que chante encore la petite sono, une barrière est un peu bousculée aux abords du bar le Petit Nice. Trois flics débarquent dans la minute, ça s’échauffe pas tant, on commence à remballer. Quand tout à coup une vingtaine de CRS à moitié armés courent vers une personne restée aux abords des barrières de la plaine. La petite troupe pleine de rage accourt à la rescousse de la camarade. Les CRS décident alors de nous virer de l’espace publique « la fête est finie », violemment et sans motif. Ça bouscule et on a le droit à toutes la panoplie d’insultes sexistes, homophobes, putophobes, grossophobes, transphobes. Nous on répond, disons qu’on joue ni aux gentilles fifilles ni aux trop grand.es imprudent.es. On est en colère quoi. Une première personne tombe suite aux bousculades et aux coups. Ils sortent la gazeuse, la familiale, tiens en pleine face. Quelques CRS s’en prennent aussi, hein hein ça c’est toujours marrant, mais ça échauffe un peu leur virilisme débile. « Allez cassez-vous connasses », en nous poussant violemment. On continue a reculer direction la rue des Trois Mages. Les flics prennent deux personnes en cible, arrestations violentes « j’lai eu cette petite conne », mise à terre, menottes.

Nous on est à la fois ébahis par leur mépris, leurs comportements un peu absurdes et mais surtout violents, cet arbitraire de la raison policière. On continue à crier notre haine, le camion qui a embarqué les deux camarades part. On quitte la Plaine avec la rage au cœur, une pensée inquiète et triste pour elle.eux au commissariat tandis que résonne encore les slogans de la marche : « Avenir féministe, avenir décolonial, avenir queer queer, avenir génial »…


Article publié le 11 Oct 2019 sur Mars-infos.org