Février 4, 2017
Par Indymedia Bruxsel
79 visites

Local

|
,
,

Décidément, on est gardé à vue partout. Depuis l’été 2016, la commune d’Anderlecht a mis en place un dispositif de surveillance pour « lutter contre les dépôts clandestins ». 27 caméras mobiles sont installées aux derniers endroits qui restaient encore hors de portée des yeux de l’Etat et de la délation des citoyens-flics. Elles prennent en flagrant délit les auteurs des « insalubrités » larguées en véhicule ou déposées par quelqu’un à pied. Une vingtaine d’amendes ont déjà été rédigées par la cellule (…)




Source: