Janvier 28, 2022
Par Rennes Info
171 visites

Encore une fois les forces de police se sont livrées à des exactions contre les jeunes du lycée Bréquigny, le 27 janvier au matin.

Le NPA considère qu’il est inacceptable qu’un chef d’établissement, le rectorat, représentants de l’état, provoquent le recours à la force publique pour mater une manifestation revendicative de la jeunesse et des salariéEs.

C’est une fois de plus l’illustration d’une politique du tout répressif visant à faire taire une génération qui pourrait naître à la contestation sociale, insupportable au pouvoir macroniste !

Le NPA constate malheureusement encore une fois que les forces de police font preuve de leur grande violence (deux blesséEs) face à des manifestants jeunes et désarmés.

Pour nous, il s’agit bel et bien de violences policières, que nous dénonçons avec force. C’est pourquoi le NPA redit avec force qu’il faut désarmer la police.

Le 27 janvier 2022




Source: Rennes-info.org