Janvier 12, 2021
Par Le Numéro Zéro
289 visites


Bataillon spécial de cogneurs, 4×4, primes et disponibilité permanente !

C’est la dernière trouvaille d’un gouvernement haïssable en tous points : la création d’une nouvelle « unité spéciale » disponible 24H sur 24 et 7 jours sur 7 pour aller tabasser n’importe quel mouvement social, partout sur le territoire et en un temps record. Article publié sur la page de Nantes révoltée

200 individus transformés en bêtes à frapper dressées pour réprimer en se déplaçant dans des super 4×4 capables de « traverser les barricades » et se mettre en route au bout de 15 minutes seulement. Évidemment, ces super-keufs auraient des grosses primes et des moyens illimités. Cette invention dystopique est baptisée « Force d’Appui Rapide », – FAR – et sera disponible dès l’été prochain. Ce gouvernement d’incapables et de médiocres aura au moins su déployer des moyens et une imagination phénoménale pour perfectionner les moyens d’écraser la population.

Il y a 20 ans, Sarkozy créait des « Compagnies d’Intervention », les policiers à bandes bleues, ultra-violents, responsables de la plupart des mutilations. Un mélange entre la BAC et les CRS, prêts à attaquer n’importe quel groupe gênant. Ces Compagnies d’Intervention sont aujourd’hui mises en cause dans d’innombrables affaires de violences, et pour des trafics mafieux en banlieue parisienne. En 2016, l’antiterrorisme servait de prétexte au gouvernement de créer des « sections de protection et d’intervention de 4e génération » – SPI4G –, unités de CRS militarisés avec des armes lourdes, qu’on a rapidement vu roder près des manifs, et même menacer des cortèges.

Fin 2018, c’était les DAR – Détachements d’Action Rapide – chargés de massacrer les Gilets Jaunes, vite remplacés par les BRAV – des policiers à moto, remake des « voltigeurs » qui avaient tué Malik Oussekine en 1986, mais en beaucoup plus brutaux et équipés. Dans le même temps, les grenades, balles en caoutchouc et autres armes mutilantes ont été distribuées de plus en plus largement. Une militarisation accélérée de la police.

Les « Forces d’Appui Rapides » seront donc un joujou supplémentaire dans le musée des horreurs répressives dont disposent les irresponsables au pouvoir. Il faut y ajouter les commandes de drones, de blindés et d’armes qui ont été lancées récemment par Macron. Le pouvoir serait-il anxieux pour l’année qui vient ? Il y a de quoi.

Nous apprenons en même temps que le fichage généralisé de la population – engagements, santé, religion, etc … – va être mis en œuvre, que « l’Etat d’urgence sanitaire » est prolongé de plusieurs mois, que le couvre-feu à 18H est étendu, sans oublier, bien sûr, la Loi de sécurité globale. Nous sommes dans une course contre la montre : d’un côté, la colère monte partout et la cocotte minute risque d’exploser, de l’autre, les gouvernants se préparent en militarisant leurs moyens de répression et en modifiant le Régime politique pour l’amener au bord de la dictature. Qui gagnera cette course ? Réponse dans les prochains mois.

P.-S.




Source: Lenumerozero.info