Août 21, 2021
Par Dijoncter
269 visites


Le projet de parc photovoltaïque géant sur les communes de Germenay et Dirol dans la Nièvre suit, malheureusement, son cours. Suite à un article paru dans le Journal du Centre le 27 juillet dernier, nous reproduisons ici une lettre ouverte du Collectif Énergie citoyenne 58, adressée aux élus de la Nièvre.

Le projet de parc photovoltaïque géant sur les communes de Germenay et Dirol dans la Nièvre suit, malheureusement, son cours. Nous vous en parlions déjà ici et . Suite à l’article paru dans le Journal du Centre le 27 juillet dernier, nous reproduisons ici une lettre ouverte du Collectif Énergie citoyenne 58, dont Adret Morvan fait partie, adressée aux élus de la Nièvre :

“Monsieur, Madame le Maire / Député / Conseiller, etc.

Apprenant par le Journal du Centre qu’un permis de construire vient d’être déposé pour un projet photovoltaïque de 70 ha sur les communes de Germenay et Dirol, je m’étonne que ce projet, de grande ampleur et de nature à modifier à la fois nos paysages et la vocation agricole de notre territoire, n’ait pas fait l’objet, au préalable, d’un débat public. Faisant fi des oppositions d’une partie des habitants de ces communes ainsi que des communes alentour, faisant fi également des arguments de la Confédération paysanne à l’encontre d’un tel projet, les promoteurs essaient à l’évidence de passer en force, au mépris de la démocratie.

Face à l’urgence climatique que nous connaissons, il est particulièrement inacceptable d’artificialiser encore davantage des terres cultivables par une industrialisation hâtive et irréfléchie. L’heure est à la relocalisation de la production alimentaire comme de la production énergétique et ce type de projet, ne servant que les intérêts financiers de quelques uns aux dépens de la collectivité, agit dans le sens inverse.

C’est pourquoi je vous demande, en tant qu’élu, de prendre vos responsabilités et de demander avec fermeté un moratoire sur ce projet.

Vous remerciant de votre attention, je vous prie de croire, etc”

Nous relayons également un document établi par la Confédération Paysanne de la Nièvre, également destiné aux élus de la Nièvre, expliquant pourquoi les centrales photovoltaïques au sol ne sont pas compatibles avec l’agriculture paysanne :

PDF - 1.2 Mo

Les centrales photovoltaïques au sol sont-elles compatibles avec l’agriculture paysanne ? Confédération paysanne Nièvre




Source: Dijoncter.info