Cesare Battisti, depuis son lieu de détention, a entamé en juillet dernier une lutte pour sa dignité et sa santé. Il semble que ce ne soit pas sans danger pour lui, comme vous pourrez le lire en post-scriptum.

Dans la lettre qui suit, qu’il a souhaitĂ© rendre publique, il annonce porter plainte contre la direction de la maison d’arrĂȘt de Massama, ou il est maintenu Ă  l’isolement, en dĂ©pit de la loi et des risques sanitaires, depuis bientĂŽt un an et demi.

Plainte contre la prison d’Oristano

Alla procura della repubblica di Oristano

et p.c. à l’Office de surveillance (AC)

Le soussignĂ© Cesare Battisti, nĂ© Ă  Cisterna di Latina le 18 dĂ©cembre 1954 et dĂ©tenu Ă  la Maison d’arrĂȘt de Massama (OR), soumis au niveau de sĂ©curitĂ© AS2 (pour terroristes), porte plainte contre la direction de cette institution pour abus de pouvoir ; non-respect du rĂšglement pĂ©nitentiaire ; ou autres accusations prĂ©vues par les faits ci-dessous :

comme indiquĂ© dans l’identification, le soussignĂ© doit purger sa peine dans un service de sĂ©curitĂ© AS2. Et pourtant, Ă  son arrivĂ©e Ă  Ciampino le 14 janvier 2019, il a Ă©tĂ© immĂ©diatement transfĂ©rĂ© Ă  la prison de Massama oĂč il n’existe pas de dĂ©partement de sĂ©curitĂ© qui lui est destinĂ©. De janvier Ă  juillet 2019, alors qu’il purgeait sa peine de six mois d’isolement de jour, le soussignĂ© n’a pas jugĂ© nĂ©cessaire de signaler l’anomalie. Cependant, aprĂšs ces six mois et l’isolement forcĂ© se poursuivant, de nombreuses plaintes ont Ă©tĂ© dĂ©posĂ©es auprĂšs de cette direction, au bureau de surveillance et du ministĂšre. Un an aprĂšs le signalement de l’infraction, le maintien illĂ©gal en cellule d’isolement persiste. Aujourd’hui, 13 aoĂ»t 2020, et pour la deuxiĂšme fois, la premiĂšre Ă©tait en juillet, le commandant de cette prison me convoque pour me dire que je peux sortir de l’isolement (un an plus tard !) si j’accepte d’aller dans le quartier AS3, qui est d’ordinaire destinĂ© aux prisonniers par association de type mafieux. Je souligne que les deux catĂ©gories sont non seulement extrĂȘmement diffĂ©rentes, compte tenu du type de dĂ©lit, mais aussi fortement incompatibles, Ă©tant donnĂ© l’adversitĂ© idĂ©ologique notoire des prisonniers politiques face aux gangs de type mafieux. En tout cas, il est surprenant que le Commandant de cet Institut demande pour la deuxiĂšme fois au soussignĂ© de signer une dĂ©charge afin de ne pas prendre lui-mĂȘme la responsabilitĂ© de mĂ©langer imprudemment les niveaux de sĂ©curitĂ© Ă©tablis, sans que l’institution judiciaire ne soit intervenue pour changer la typologie du dĂ©lit.

Cesare Battisti,

Massama, 13 août 2020-08-20

Pour rappel de la situation mise Ă  jour, Cesare est actuellement soumis Ă  une classification AS2 (haute sĂ©curitĂ©). Une classification rĂ©servĂ©e normalement Ă  une personne hautement dangereuse (40 annĂ©es aprĂšs les faits, d’une vie d’écrivain bien remplie avec plus d’une quinzaine de publications Ă  son actif, toujours parfaitement intĂ©grĂ© socialement malgrĂ© de constants obstacles).

Il est Ă  l’isolement de fait depuis 16 mois Ă  ce jour, Ă©tant le seul de ce rĂ©gime spĂ©cial de sa prison.

À la demande de transfert vers la prison de Rome ou celle de Milan, plus prĂšs de son avocat et de sa famille, Ă  Ă©tĂ© opposĂ© un projet de transfert vers la Calabre, dans une prison dĂ©diĂ©e au terrorisme islamiste. Projet annulĂ© aprĂšs que Cesare ait acceptĂ© dans l’espoir de voir enfin finir un isolement d’une durĂ©e destructrice autant que choquante.

  • La visio-confĂ©rence, finalement concĂ©dĂ©e, pour voir son fils de 5 ans (qui vit au BrĂ©sil) est limitĂ©e Ă  10 ou 15mn.
  • Le repas chaud est toujours en option au choix avec l’heure de promenade de façon Ă  interdire toute interaction avec les autres dĂ©tenus qui partent manger Ă  la mĂȘme heure.
  • Sa santĂ© se dĂ©grade. Une hĂ©patite a Ă©tĂ© diagnostiquĂ©e, et il y a une suspicion de prostatite.
  • Un rĂ©gime alimentaire compatible avec son Ă©tat de santĂ© ne lui a pas Ă©tĂ© accordĂ©, pas plus que le rĂ©chaud qui lui aurait permis de “cantiner” comme les autres dĂ©tenus, de façon Ă  pourvoir lui-mĂȘme tant bien que mal aux exigences de la maladie en matiĂšre nutritive.
  • Il rapporte Ă©galement plusieurs situations d’intimidations prĂ©occupantes venues entraver ses dĂ©marches pour obtenir des conditions de dĂ©tentions plus dignes.

Publié le 21 août 2020 par 1Mot2Cesare, sur Thechangebook.org


« Vous voulez condamner Ă  mort Battisti, faites-le franchement. Dans cet Ă©tat de non-droit, il est impossible d’ĂȘtre avocat. Â»

Davide Steccanella est avocat de profession. Et il dĂ©fend une personne inconfortable, Cesare Battisti, qui a toujours Ă©tĂ© un personnage controversĂ©, qui chatouille les pires instincts pro-potence. Le dernier scandale Ă  son sujet – parce qu’il l’est devenu – concerne la nourriture. Les faits sont simples : Ă©tant atteint d’hĂ©patite et de prostatite, dit Steccanella Ă  Il Dubbio, la nourriture de la prison est mauvaise pour sa santĂ©. Il aimerait avoir, comme les autres dĂ©tenus, la possibilitĂ© de cuisiner lui-mĂȘme, avec un petit four, la nourriture la mieux adaptĂ©e Ă  son Ă©tat.

Mais la chose est immĂ©diatement devenue toute autre. C’est-Ă -dire une demande de privilĂšge, de traitement de faveur, aux yeux de ceux qui, le jour de son arrivĂ©e en Italie, ont dĂ©filĂ© Ă  l’aĂ©roport comme sur une scĂšne. Tout cela malgrĂ© le fait que Battisti, depuis un an maintenant, vit dans un Ă©tat d’isolement illĂ©gitime. Pour les juges de l’exĂ©cution, sa peine de prison Ă  vie – Ă  purger pour meurtre et vol commis au moment de son militantisme parmi les ProlĂ©taires armĂ©s pour le communisme – est Ă©gale Ă  celle des autres prisonniers de droit commun. Pas de 41 bis, pas d’isolement.

Mais le ministĂšre de la justice a ordonnĂ© pour lui une haute surveillance, l’envoyant dans une prison – celle de Massama, en Sardaigne – oĂč il est le seul Ă  relever de ce rĂ©gime. Et donc seul, bien que sa pĂ©riode d’isolement, Ă©tablie par une sentence, soit limitĂ©e Ă  six mois. Dans ces conditions, le poĂȘlon dans la cellule n’est donc pas autorisĂ©. Tout comme il est inutile de se demander pourquoi il est encore isolĂ© de tout le monde : personne ne rĂ©pond.

Lire l’interview de Davide Steccanella sur Thechangebook.org.


Pour plus de contenu :


Article publié le 07 Sep 2020 sur Manif-est.info