Hier soir, lors de la première #NuitDebout place Guichard, un groupe de féministes a décidé d’y créer un espace féministe safe.

Ce fut chose faite, et installé.e.s sous l’arbre à lampions, deux espaces furent mis en place côte à côte. L’un féministe et l’autre féministe intersectionnel (contre les oppressions de race, classe, genre).

Pourtant, quelques heures après leur installation, elles sont prises à partie par quelques hommes blanc aux revendications sexistes. Ceux-ci vont alors agresser verbalement les groupes féministes de manière très violente et les sommer à se justifier sur les pancartes ou étaient affichées des slogan prônant la non-mixité.

Ces masculinistes ont ensuite vociféré dans le micro à quel point ils assumaient leurs “couilles et leur bites” et que ces regroupements féministes n’était qu’une division communautariste qu’il fallait combattre !

Sous les applaudissements de l’assemblée, ils ont aussi menacé ces groupes féministes de création de groupes masculins non-mixte.

Les militantes féministes se sont alors retrouvées isolées, prises à partie et non soutenues par l’assemblée de NuitDebout invalidant de fait et de manière violente leurs revendications.

Nous appelons donc toutes les militantes anti-sexistes, anti-racistes et qui luttent contre toutes dominations à venir soutenir ces espaces féministes qui désirent que leurs revendications puissent exister au sein du mouvement NuitDebout.

Des meufs vénères

A lire aussi sur Rebellyon.info :
- Un retour personnel sur la première Nuit Debout lyonnaise