Accueil > Ni patrie ni frontières > Livres > * Des limites de « l’intersectionnalité » : Grèves de femmes. Luttes (…)

vendredi 5 juillet 2019, par Yves

Un article de Angry Workers of the World

* A propos de Striking Women – Struggles and Strategies of South Asian Women Workers from Grunwick to Gate Gourmet, Lawrence and Wishart, 2019 de Sundari Anitha et Ruth Pearson

Nous avons besoin de livres comme celui-ci qui décrivent de façon détaillée les luttes de la classe ouvrière, à partir d’entretiens approfondis avec les ouvriers impliqués (ici des travailleuses). Nous l’avons lu avec un intérêt particulier, étant donné que les deux luttes à Grunwick (laboratoires de traitement de films pour les particuliers) en 1976 et à Gate Gourmet (restauration aérienne) en 2005 se sont déroulées dans notre voisinage, à l’ouest de Londres, et étaient dirigées par des travailleuses immigrées, qui constituent également la majorité de nos collègues dans les entrepôts et les usines de cette zone de Londres aujourd’hui.

* Des limites de « l’intersectionnalité » : Grèves de femmes. Luttes et stratégie des travailleuses d’Asie du Sud. De Grunwick à Gate Gourmet

Article publié le 05 Juil 2019 sur Mondialisme.org