Octobre 29, 2021
Par Le Monde Libertaire
370 visites


L’histoire dans et par la presse

Serait-ce le retour des revues ? Vous vous rappelez peut-ĂȘtre au collĂšge ou au lycĂ©e, les sujets sur le thĂšme de la fin du livre, des revues, des journaux, de l’écrit. Seuls l’oral, la radio, la tĂ©lĂ©vision et aujourd’hui les rĂ©seaux auraient du sens et se justifieraient. Certes, il est fini le temps des journaux papier largement ouverts le matin ou le soir dans les transports en commun, chacun est rivĂ© sur son tĂ©lĂ©phone. Nombreux sont ceux qui se contentent de jouer ou d’écouter de la musique mais d’autres lisent une presse dont le support a Ă©voluĂ© mais la diffusion de l’information et de la rĂ©flexion est encore une attente des individus.

Le retour des revues

De surcroĂźt, nous constatons le dĂ©veloppement des revues qui mentionnent de plus en plus souvent les thĂ©matiques et la sensibilitĂ© libertaire. Mi-octobre 2021, un salon des revues s’est tenu Ă  la Halle des Blancs-Manteaux Ă  Paris. Dans toutes les rĂ©gions, des manifestations du mĂȘme type rassemblent des livres, revues et autres mĂ©dias en langue française mais aussi rĂ©gionale comme le breton, le basque ou l’occitan. Les revues plus souples que le livre, plus rĂ©actives Ă  l’actualitĂ©, favorisant les Ă©changes contradictoires, reviennent dans le paysage mĂ©diatique et jouent un rĂŽle complĂ©mentaire des autres mĂ©dias. LĂ  oĂč le choix Ă©tait soit la revue, soit la tĂ©lĂ©vision, dĂ©sormais la revue complĂšte les Ă©missions de radio ou de tĂ©lĂ©vision. Parfois aussi la revue contrainte en termes de pagination renvoie sur des sites internet. Ainsi un article en version papier comporte des rĂ©fĂ©rences dĂ©veloppĂ©es sur des sites ou des pages sur des rĂ©seaux sociaux. Il en est ainsi de la nouvelle revue Retronews, du nom du site de presse de la BibliothĂšque nationale de France ( 1 500 titres sur trois siĂšcles). Le titre s’est fait connaĂźtre sur les rĂ©seaux sociaux et dĂ©but octobre, le numĂ©ro un en version papier s’affichait dans les kiosques. Quel intĂ©rĂȘt ?

« Le grand journal anarchiste français, Le Lib »
DĂ©jĂ  une nouvelle revue, c’est toujours intĂ©ressant, le cercle de famille de la presse s’agrandit !! Mais surtout, l’objectif de la rĂ©daction consiste Ă  apprĂ©cier l’histoire Ă  travers la presse. Les articles sont rĂ©digĂ©s par des historiens, des sociologues, analysant, explicitant le contenu d’articles de l’époque. Jusqu’à ce stade, rien de trĂšs original, si ce n’est une qualitĂ© iconographique Ă  souligner et la mise de titres peu frĂ©quemment citĂ©s. Et, belle surprise, nous trouverons un article trĂšs intĂ©ressant sur Le Libertaire de SĂ©bastien Faure, un journal mythique de notre mouvement dont Le Monde libertaire est l’hĂ©ritier direct. Cela me permet de relever que la presse anarchiste est de plus en plus citĂ©e aprĂšs une trop longue pĂ©riode d’ostracisation. « Pendant les annĂ©es 1930, tandis que la Guerre d’Espagne fait rage et que la menace fasciste enserre l’Europe, le grand journal anarchiste français « Le Lib » interpelle son lectorat via diverses annonces : appels aux mobilisations, Ă  l’engagement et au soutien financier » relĂšve l’auteur de l’article, Anne Matthieu. Ces Ă©lĂ©ments « tĂ©moignent de l’effervescence militante du journal et de l’organisation Ă  laquelle il se rattache ». Une trĂšs intĂ©ressante analyse de la ligne rĂ©dactionnelle et des thĂšmes majeurs du mouvement libertaire ! Le lecteur y retrouvera des Unes, « Pour l’Espagne d’abord ! », un reportage photographique de la salle de rĂ©daction en 1936, quelques belles signatures comme Camus ou Brassens ou encore la cĂ©lĂšbre Manifestation de Valloton.

Littérature et journalisme

La revue comporte plusieurs rubriques, celle consacrĂ©e Ă  la rĂ©sistance retient bien sĂ»r notre attention. Nous retrouverons un article sur le massacre de la tribu des Modocs, il s’agit d’une tribune amĂ©rindienne d’ AmĂ©rique du Nord qui refuse de mourir dans une rĂ©serve aride et inculte, loin de ses terres ancestrales. Sous l’autoritĂ© de son chef, surnommĂ© Captain Jack, elle y retourne et sera en grande partie assassinĂ©e, voilĂ  qui donne un autre Ă©clairage du soit-disant pays des libertĂ©s, les USA qui a massacrĂ© nombre d’amĂ©rindiens. Le traitement d’autres thĂšmes dĂ©montre la manipulation de l’opinion publique, notamment en matiĂšre de sexualitĂ©. TrĂšs beau texte sur Oscar Wilde face Ă  ses juges. Tout comme celui consacrĂ© Ă  la nuit de noces au XIXĂšme siĂšcle, une domination du genre.

Je soulignerai aussi l’interview de Didier Daeninckx consacrĂ©e Ă  l’histoire et au lien avec le roman, lui qui a souvent publiĂ© des livres alliant histoire de la vie et histoire tout court. « Le roman fait remonter les tripes de l’histoire », affirme-t-il. Mentionnons enfin quatre fictions signĂ©es d’historiens qui ne peuvent oublier la littĂ©rature. Une revue trĂšs riche en contenu dans la grande lignĂ©e des publications alliant littĂ©rature et journalisme.

Francis PIAN

Retronews
. N°1, automne 2021




Source: Monde-libertaire.fr