Octobre 5, 2022
Par Contre Attaque
221 visites

L’armée israélienne parle d’un dispositif de «visée intelligente». C’est un système qui vient d’être installé à Hébron, ville palestinienne de Cisjordanie, sur un site qui a été le théâtre de manifestations et d’affrontements entre Palestiniens et soldats israéliens.


Ce Flash-Ball 2.0 est assistée par une intelligence artificielle, et développé par une société baptisée Smart Shooter. Le viseur «Smash» est prévu pour équiper les systèmes de dispersion de foules des points de contrôle d’Hébron. Les checkpoints qui bloquent et humilient les populations opprimées ne suffisent pas, il faut en plus une arme robotique qui leur tire dessus.

C’est le quotidien israélien Haaretz qui explique le dispositif et diffuse une photo de l’arme, qui est encore en phase de test. L’intelligence Artificielle qui guide les tirs vise «à détecter les mouvement de foule et tirer très précisément sur les individus considérés comme les plus à risque». Même les romans dystopiques n’ont pas anticipé le tir automatisé en cas de mouvement «suspect». Le quotidien précise que «les projectiles utilisés pendant la phase de tests ne seront pas létaux». Nous voilà rassurés. À terme l’arme sera équipée de grenades assourdissantes ou lacrymogènes.

Les organisations de protection des droits humains s’inquiètent que ces Flash-Balls soient couplés aux caméras de reconnaissance faciale déjà installées sur des barrages routiers à Hébron. La technologie permettrait de tirer automatiquement sur une personne fichée par les autorités. Haaretz rappelle que Tsahal utilise déjà des drones capables de viser un individu détecté par une intelligence artificielle et de tirer à distance.

Les drones autonomes existent déjà. En Lybie et en Iran, des exécutions automatiques, sans l’intervention de l’homme, ont été commises ces derniers mois par des drones autonomes. La reconnaissance faciale se généralise dans le monde et les bases de donnée biométriques fichent déjà des milliards d’êtres humains dans le monde. Tout est déjà prêt.

Le viseur Smash utilisé par l’État Israélien équipe des armes utilisées par des militaires ou les Marines américains. Ils permettent des tirs assistés extrêmement précis, même un mauvais tireur devient un sniper, y compris dans des situations de fatigue, de stress intense ou de mauvaise visibilité. Le système verrouille la cible à distance et la munition atteint sa cible. Comme les systèmes de tir des avions de chasse.

Les armées du monde entier travaillent sur des blindés autonomes, des soldats «augmentés» par la technologie et des système de tirs automatisés. Des chiens robots équipés de mitrailleuses ou de lance-grenades sont déjà sortis des usines. Le test israélien préfigure une généralisation de ce type d’arsenal.

Et en France ? La police est massivement équipée de LBD qu’elle utilise abondamment. Et le gouvernement est en passe de généraliser la reconnaissance faciale : un rapport du Sénat réclamait en mai dernier une loi sur la reconnaissance faciale dans l’espace public. Un texte signé par le Parti Socialiste, Les Républicains et le Centre, qui préconise la généralisation de la reconnaissance faciale avant les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Un événement qui s’annonce comme une immense démonstration de force sécuritaire du gouvernement français. Avec des Flash-Balls 2.0 ?


Source : https://www.haaretz.com/israel-news/2022-09-24/ty-article/.premium/israeli-army-installs-remote-control-crowd-dispersal-system-at-hebron-flashpoint/

Financez Contre Attaque

Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d’exister, votre soutien est vital. Vous pouvez nous faire un don en cliquant sur les homards

#advgb-cols-8b7678d6-56db-4b42-aba9-ecbd153ee034{padding-right:0px;padding-left:21px;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-cols-8b7678d6-56db-4b42-aba9-ecbd153ee034{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-cols-8b7678d6-56db-4b42-aba9-ecbd153ee034{}}#advgb-col-d6545e83-a5d8-460c-b283-14acc4807495>.advgb-column-inner{padding-top:0px;}#advgb-col-d6545e83-a5d8-460c-b283-14acc4807495{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-d6545e83-a5d8-460c-b283-14acc4807495>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-d6545e83-a5d8-460c-b283-14acc4807495>.advgb-column-inner{}}#advgb-col-6bc30907-2ebf-49bc-82ea-ab27e3cfdac8>.advgb-column-inner{text-align:center;}#advgb-col-6bc30907-2ebf-49bc-82ea-ab27e3cfdac8{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-6bc30907-2ebf-49bc-82ea-ab27e3cfdac8>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-6bc30907-2ebf-49bc-82ea-ab27e3cfdac8>.advgb-column-inner{text-align:center;margin-left:50px;}}




Source: Contre-attaque.net