Des films en soutien aux caisses de grève – organiser soi-même une projection

Texte initialement paru sur lesmutins.org

La coopérative audiovisuelle des Mutins de Pangée propose la mise à disposition de films habituellement réservés à usage privé pour des projections en soutien aux caisses de grève – les recettes de l’achat des films sont aussi reversées aux caisses de grève.


Note : libre à vous de vous procurer ces films ou d’autres comme bon vous semble, s’ils sont disponibles autrement que par un achat… ; et de suivre ou pas le mode d’emploi proposé (voir ci-dessous)


Deux visions du monde s’opposent, il faut choisir son camp, comme dirait le préfet Lallement. Malgré les désagréments que subissent les Français et face au mépris souverain du gouvernement qui fait mine de ne rien entendre de la colère que cristallise cette nouvelle régression sociale, la seule option démocratique dont nous disposons reste la grève qui, comme l’Histoire l’a toujours montré, peut faire entendre raison au gouvernement, si elle tient dans la durée et se généralise jusqu’à la menace du blocage total. Cette radicalité, c’est le gouvernement, droit dans ses bottes, qui l’impose. Mais déjà, ce gouvernement lâche bout par bout dans une grande confusion, à tâtons, dans la communication de crise, essayant toutes les techniques d’enfumage.

Beaucoup de travailleurs et de travailleuses ne peuvent pas se mettre en grève pour diverses raisons mais sont solidaires de l’avant-garde gréviste. C’est aussi le cas des retraités qui sont passés à travers les salves de plombs et qui considèrent que leurs enfants et leurs petits-enfants ne doivent pas payer les conséquences des politiques ultra-libérales qui ont conduit à cette situation injuste. Car d’autres réformes sont possibles, en préservant l’esprit de solidarité qui anime le régime actuel et qui n’offrent pas la part belle aux vautours spéculateurs des fonds de pension.

L’Histoire nous a donné quelques leçons. Les acquis sociaux et leur défense n’ont été possibles que dans un rapport de force permettant ensuite une discussion plus attentive. C’est ce que racontent en détail certains films que nous proposons.

Nous savons pourquoi, en 2010, lors de la « réforme » précédente, il a manqué un peu de force au mouvement : un manque de coordination syndicale avec des directions abandonnant parfois leurs bases en rase campagne, malgré un très fort soutien de l’opinion et une solidarité qui s’exprimait par des caisses de grèves (nous avons observé cela à Grandpuits, notamment, où la raffineurs étaient en première ligne). Aujourd’hui, grâce aux « cagnottes » en ligne, « pots communs », les caisses de grèves atteignent des records et peuvent peser considérablement dans la lutte. On sait à quel point, l’argent est le nerf de la grève mais aussi le soutien symbolique et moral que constituent ces soutiens pour celles et ceux qui sacrifient des semaines de salaires, affrontent le froid et parfois les coups sur la tête pour défendre les droits de toutes et tous, car c’est de cela qu’il s’agit, contrairement à ce qu’essaye de faire croire la propagande qui tente depuis le début de diviser et de laisser pourrir la situation.

C’est pourquoi, les réalisateurs, producteurs et distributeurs qui ont fabriqué ces films vous proposent cette initiative et entendent, par cette modeste contribution, marquer leur solidarité avec les grévistes.

PROJECTIONS PREVUES : Voir sur le site

POUR ORGANISER UNE PROJECTION :

(Mode d’emploi proposé par la coopérative, à suivre selon vos ressources et vos envies…)

Organiser une projection est l’occasion de se rassembler, de discuter, de penser la suite, de s’organiser et d’exprimer sa solidarité au mouvement, notamment en contribuant à la caisse de grève de votre choix.

1 – Choisissez un ou plusieurs films dans la liste ci-dessous ;

2 – Choisissez un lieu de projection : un cinéma, une salle des fêtes, une salle associative, un bistrot, un appartement, un piquet de grève… où vous voulez ;

3 – Fixez une date et un horaire (il faut faire vite, dans les jours qui viennent) ;

4 – Écrivez à [email protected] pour informer de tous ces détails afin de confirmer l’autorisation avec les distributeurs et le relai de l’initiative dans les réseaux de la coopérative ;

5 – Si vous ne disposez pas déjà d’une copie du film, il vous suffit d’acheter le fichier à télécharger sur les fiches films quand c’est disponible (cette contribution est intégralement reversée à une caisse de grève). Si vous ne trouvez pas le fichier, écrivez à [email protected] S’il s’agit d’une salle de cinéma, prévoyez un peu plus de temps car, il faut mettre en contact le distributeur et le cinéma (si ce n’est pas Les Mutins de Pangée) pour l’envoi du film en DCP (format de diffusion en salles de cinéma) ;

6 – Informez ensuite [email protected] des recettes récoltées et que vous avez versées aux caisses de grèves de votre choix ;

7 – Recommencez, jusqu’à la victoire…


Article publié le 14 Jan 2020 sur Paris-luttes.info