Octobre 19, 2020
Par Dijoncter
24 visites


Des faucheurs volontaires mènent une action de destrcuction de tournesols OGM. Pour cela, ils sont convoqués au commissariat de Dijon. Voici leur communiqué de presse.

Nouveaux OGM et VrTH : L’inaction du gouvernement est illégale et inacceptable

Des OGM sont toujours cultivés en France.

Les Faucheurs volontaires d’OGM continuent leurs actions.

Pour avoir menés une action de destruction d’essais de tournesols sur les terres d’une entreprise à St Paul-les-Romans (26), en juillet 2019, les Faucheurs volontaires sont convoqués le : mardi 20 octobre 2020 à 9h30 au commissariat de Dijon – 2, Place Suquet.

En France, des colzas, des tournesols et des betteraves OGM continuent à être semés et cultivés. Pourtant, l’arrêt de la Cour de Justice Européenne de juillet 2018 et le rendu du Conseil d’État de février 2020 ont reconnu le caractère OGM de ces plantes.

Le 17 juillet 2019, une centaine de Faucheuses et Faucheurs Volontaires d’OGM ont neutralisé, à visage découvert, une plate-forme d’essai de tournesols VrTH (Végétaux rendus Tolérants aux Herbicides).

« En février, le Conseil d’Etat a reconnu que les techniques de mutagenèse dirigée et de mutagenèse aléatoire in vitro produisent des OGM réglementés. Le gouvernement français avait jusqu’au 07 août pour se conformer par décret [1].

Le gouvernement doit « prendre des mesures nécessaires en matière d’évaluation des risques » au sujet de l’ensemble des VrTH, y compris celles qui ne sont pas considérées comme OGM réglementés. » (Communiqué de presse de la Conédération Paysanne du 17/09/2020).

Nous dénonçons :

  • L’absence de transparence des cultures OGM : Les paysans doivent savoir ce qu’ils sèment et la société ce qu’elle mange,
  • L’immobilisme des pouvoirs publics, Les Faucheurs demandent à l’État la mise en application des textes de loi.
  • L’épandage de pesticides – puisque ces plantes sont génétiquement modifiées pour tolérer un herbicide – et donc les problèmes de santé occasionnés,
  • Les problèmes agronomiques et écologiques posés par la dissémination de ces OGM et par la résistance des mauvaises herbes à ces herbicides.

Les Faucheurs volontaires par leurs actions dénoncent la culture des OGM cachés en France et ailleurs et exigent l’application immédiate de l’arrêt de la Cour de Justice Européenne pour tous les OGM.

NON aux OGM, ni dans les champs, ni dans les assiettes !




Source: Dijoncter.info