[unable to retrieve full-text content]

Depuis 3 semaines, les 3 minutes d’applaudissement de 20h ne nous font pas du bien dans ce que ça renvoie : le seul moment autorisé et encouragé par l’état pour « s’exprimer » de manière cadrée et consensuelle et après rentrer chez soi bien sagement.




Source: Iaata.info