Avril 7, 2022
Par Marseille Infos Autonomes
45 visites

Voronej

Le soir du 2 mars, à Voronej, près du 47, rue 9ème Yanvarya, une personne non identifiée a fracassé une bouteille en verre contenant du liquide inflammable contre la porte d’entrée du bureau d’inscription et d’enrôlement de l’armée compétant pour deux quartiers de la ville, ensuite il a mis le feu et s’est enfuie. Le feu a endommagé une partie de la porte, il n’y a pas eu de victimes. Le partisan a réussi à s’échapper. Malheureusement, le visage de l’incendiaire présumé a été filmé par les caméras de vidéosurveillance et à l’heure actuelle la police essaye de l’identifier.

Région de Sverdlovsk

Le 13 mars 2022, un autre incendie a été signalé. Selon la police, un homme de 25 ans, employé dans un magasin d’informatique a jeté vers 5 heures du matin des cocktails Molotovs sur la porte du bureau d’inscription et d’enrôlement de l’armée, rue Revolutsionnaya, (le nom de la ville n’est pas donné, mais on devine qu’il s’agit de Beriozovski), pour protester contre l’envoi de conscrits en Ukraine. Malheureusement, l’incendiaire a été arrêté et accusé de tentative de meurtre, car le gardien se trouvait dans le bâtiment à ce moment-là. Le gardien n’a pas été blessé.

Région de Moscou (plus de détails)

Depuis, on a trouvé des détails sur la fuite de la personne qui a incendié le bureau d’inscription et d’enrôlement de l’armée de Loukhovitsy. Les journalistes du quotidien MK signalent qu’après que Kirill, 21 ans, un habitant de cette ville, ait mis le feu au bureau d’inscription et d’enrôlement de l’armée, la nuit du 28 février, il s’est débarrassé de son téléphone et n’a plus eu de contacts avec sa famille. Ce n’est que le 8 mars qu’il a été arrêté à la frontière entre la Biélorussie et la Lituanie. In a été extradé d’urgence et emmené au Département des affaires intérieures de Russie de Lukhovitsy. Kirill a expliqué à la police qu’il avait l’intention d’aller en Ukraine, où la Fédération de Russie mène une « opération spéciale ». Une procédure pénale a été ouverte à son encontre, sous le chef d’inculpation de « vandalisme ».

Le 13 mars, tôt le matin, il a demandé la permission d’aller aux toilettes. On lui a enlevé ses menottes et, après les toilettes, il a été escorté jusqu’au bureau des enquêtes criminelles. De là, profitant d’un retard du personnel, Kirill a sauté par la fenêtre et s’est enfui. Il a réussi à franchir une clôture de trois mètres de haut et s’est dirigé vers l’autoroute M5. Actuellement, la trace du fugitif a été retrouvée dans les bois, vers la ville de Kolomna.




Source: Mars-infos.org