Juillet 6, 2022
Par Dijoncter
175 visites

À l’occasion de la fĂȘte des LentillĂšres, diffĂ©rents articles de Dijoncter ont Ă©tĂ© transformĂ©s en brochure. Nous les diffusons ici pour permettre Ă  n’importe qui de les imprimer et de les partager.

« On a pas rĂȘvĂ© de venir vivre en France Â» – Interview au chemin des cailloux

Nous sommes deux Ă  ĂȘtre allé·es au Chemin des Cailloux, parce qu’on avait envie de faire un article oĂč la parole des personnes exilĂ©es serait directement lisible.

Nous sommes dans une tente bleue, assez grande, sous laquelle on a rencontré une dizaine de personnes.

Il pleut beaucoup et il y a du vent.

JPEG - 96.4 ko

Du Chiapas Ă  Dijon – Interview d’un membre de l’équipe d’accueil de la dĂ©lĂ©gation zapatiste

Des liens entre Dijon et le Chiapas se construisent doucement pendant ces derniÚres années.

En particulier le Quartier Libre des LentillĂšres, par ses revendications de libĂ©ration des terres maraĂźchĂšres, a toujours connu des formes d’inspiration venues du Mexique.

En 2013, les LentillĂšres ont signĂ© la Sexta zapatiste, appel Ă  la constitution d’un rĂ©seau planĂ©taire de luttes et de rĂ©sistance.

En novembre 2017, avait lieu le cycle « Mexique en lutte Â» au cours duquelle une fresque Ă©tait apparu aux abords des LentillĂšres, pour symboliser l’union des luttes de France, du Mexique et du monde entier.

La fĂȘte des LentillĂšres du printemps 2017 avait Ă©tĂ© marquĂ©e par une tonalitĂ© zapatiste avec une exposition permanente de fresques et la venue de JĂ©rĂŽme Baschet et de Ricio Martinez.

En octobre 2021, 180 zapatistes sont accueilli·es aux Tanneries pour partir à la rencontres des luttes européennes.

JPEG - 80.5 ko

« Faire ça sur la route de la mort, fallait y penser Â» – Entretien avec des Gilets Jaunes de Montceau-les-Mines

Fin juin 201 9, les gilets jaunes de Montceau-les-mines organisaient la 3e « AssemblĂ©es des AssemblĂ©es Â», espace de rencontres, de dĂ©bats et d’organisation entre des centaines de gilets jaunes venu·es des quatre coins du pays.

Des Ă©quipes de Dijon Ă©taient venu:es soutenir l’évĂšnement en assurant les repas. Quelques personnes en ont profitĂ© pour en apprendre un peu plus sur la longue lutte du Magny Ă  Montceau-les-mines.

À travers cette interview improvisĂ©e, Christian, Boris, Fanny et Julien racontent quelques bribes de vie et de lutte au bord de la RCEA, une des routes nationales les plus frĂ©quentĂ©es de France.

JPEG - 80.5 ko

Les LentillĂšres face Ă  la politique de la ville – Interview de Yannick SencĂ©bĂ©

Depuis quelques annĂ©es, les Ă©lus dijonnais ne parlent que de croissance dĂ©mographique. Que celle-ci soit redevenue positive aprĂšs une politique ultra-volontariste semble ĂȘtre une de leur plus grande fiertĂ©.

Mais cette course folle Ă  la construction et Ă  la croissance rĂ©pond-elle Ă  un quelconque besoin des habitant·es ? D’oĂč viennent ces nouvelles normes urbanistiques, et pourquoi toutes les grandes villes se ressemblent-elles ?

Yannick SencĂ©bĂ© est professeur de sociologie Ă  Agro sup’ Dijon. Elle travaille sur l’avalement des terres agricoles par les mĂ©tropoles, et est engagĂ©e dans la dĂ©fense du Quartier Libre des LentillĂšres.

Dans ce long entretien-radio rĂ©alisĂ© par Vacarme en RĂ©union en 201 5 et retranscrit pour le site dijoncter.info en 2019, elle revient sur les dĂ©cisions prises par Dijon-MĂ©tropole en matiĂšre d’urbanisme et sur la nĂ©cessitĂ© de dĂ©fendre le Quartier Libre des LentillĂšres et son urbanisme crĂ©atif.

JPEG - 93.1 ko

“RĂ©surgences Communes” – Intervention d’Isabelle Stengers

Isabelle Stengers est intervenue dans le cadre de la deuxiĂšme confĂ©rence organisĂ©e par le groupe « Politique urbaine Â» du Quartier Libre des LentillĂšres. L’ambition de ce cycle est de repenser la propriĂ©tĂ© et la mĂ©tropolisation, et de prendre au sĂ©rieux la question des communs.

Ces rĂ©flexions thĂ©oriques s’ancrent dans une lutte concrĂšte : aux LentillĂšres, comme en de multiples autres lieux de rĂ©sistance, une centaine de personnes se rĂ©approprient un territoire au sein de l’agglomĂ©ration dijonnaise, se confrontant directement Ă  toutes les difficultĂ©s des pratiques collectives.

À travers diffĂ©rentes interventions, le groupe « Politique urbaine Â» cherche Ă  ancrer dans le droit des maniĂšres d’habiter sans possĂ©der, mais Ă©galement Ă  repenser les façons de vivre ensemble.

Dans son exposĂ© Isabelle Stengers nous invite Ă  dĂ©couvrir un pan entier de la pratique des communs en invoquant la figure des commoners passĂ©s et prĂ©sents, qu’ils soient rĂ©sistants ou rĂ©surgents. En s’appuyant sur le concept de « pratique gĂ©nĂ©rative Â» elle nous Ă©claire, sans angĂ©lisme, quant Ă  la maniĂšre de concevoir un vivre ensemble consĂ©quent dans ce milieu hostile qu’est l’État de droit oĂč

s’est imposĂ©e la figure de l’individu qui ne reconnaĂźt que sa jouissance exclusive, nĂ©gligeant ainsi le monde. Pour se dĂ©jouer de cela, la pratique des communs est une invention de tous les jours qui sans cesse doit rĂ©interroger ses propres fondements.

JPEG - 70.8 ko

Le droit des communs – Intervention de Sarah Vanuxem

Sarah Vanuxem est une universitaire française, spĂ©cialisĂ©e dans le droit des communs. Elle est intervenue dans le cadre d’une confĂ©rence organisĂ©e par le groupe / Politique urbaine du Quartier Libre des LentillĂšres au mois d’avril 2019. Cette journĂ©e de confĂ©rence avait pour but de repenser la propriĂ©tĂ©, la mĂ©tropolisation et la question des communs.

Ces rĂ©flexions thĂ©oriques s’ancrent dans une lutte concrĂšte : aux LentillĂšres, une centaine de personnes se rĂ©approprient un territoire au sein de l’agglomĂ©ration dijonnaise, se confrontant directement Ă  toutes les difficultĂ©s des pratiques collectives. Cette lutte fait Ă©cho Ă  de multiples autres lieux de rĂ©sistance actuelles.

À travers diffĂ©rentes interventions, des confĂ©rences ont eu lieu Ă  l’hiver et au printemps 201 9 pour chercher Ă  ancrer dans le droit des maniĂšres d’habiter sans possĂ©der.

Sarah Vanuxem nous prĂ©sente ses recherches sur le droit et la propriĂ©tĂ©, dans l’optique de trouver des brĂšches pour protĂ©ger juridiquement les communs – des territoires et des savoirs-faires dont le soin et la jouissance sont largement partagĂ©s.

Cette intervention a jouĂ© un rĂŽle important dans les rĂ©flexions qui guident depuis quelques annĂ©es les dĂ©cisions de l’assemblĂ©e des LentillĂšres.

JPEG - 50.1 ko




Source: Dijoncter.info