Juin 5, 2022
Par Indymedia Lille
252 visites

La nuit du 26 mai, à Toulouse, trois bornes de rechargement pour voiture électrique ont brûlé dans le quartier des sept deniers et avenue Crampel.

Le mirage nucléaire s’incarne dans des mines à ciel ouvert et un festival de cancers et bientôt en un vaste désert.

Nous ne voulons ni fossile ni nucléaire.

Le Capital perd son énergie à nous vendre ses rêves à sec et sa course au progres.

Rien ne verdira l’industrie que sa mise à l’arret.





Source: Lille.indymedia.org