En 2019, 30% des Français ont dĂ©jĂ  renoncĂ© aux soins pour des raisons financiĂšres et 18% ont eu des difficultĂ©s pour payer leurs frais de santĂ©. Les dĂ©passements d’honoraires en sont une des raisons principales. Ces derniers dĂ©tournent de plus en plus de monde de l’accĂšs aux soins en mĂȘme temps que les services publics et la sĂ©curitĂ© sociale se dĂ©sengagent. Les dĂ©passements se banalisent et ces chiffres ne peuvent qu’augmenter si on ne rĂ©agit pas. On rĂ©pĂšte qu’en France tout va bien mais les inĂ©galitĂ©s d’accĂšs aux soins augmentent. Individuellement c’est difficile de rĂ©agir.

C’est pourquoi le collectif Notre SantĂ© en danger lance une campagne pour refuser collectivement cette pratique. Dans un premier temps nous lançons un appel Ă  tĂ©moignages et Ă  nous rejoindre dans cette dĂ©marche.

Le comitĂ© de Bordeaux « La santĂ©, un droit pour tous Â», membre de la Coordination Nationale de dĂ©fense des hĂŽpitaux et maternitĂ©s de proximitĂ© a dĂ©jĂ  menĂ© cette campagne avec succĂšs.

Merci de nous contacter sur [email protected] ou au 06 81 94 46 00 pour apporter vos tĂ©moignages et participer Ă  cette campagne.


Article publié le 13 Oct 2020 sur Larotative.info