Septembre 7, 2021
Par Rapports De Force
216 visites


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs cortèges ont défilé à Paris ce 4 septembre contre le passe sanitaire pour un total de 18 500 personnes dans les rues selon la préfecture. Parmi ces diverses manifestations, celle de Florian Philippot, qui appelait ce week-end là à un  « grand évènement national », a été l’occasion pour les membres de l’extrême droite la plus radicale de se rassembler pour une démonstration de force.

Réunis derrière une banderole, « Macron, Véran, Castex, fossoyeurs de nos liberté », au sein de la manifestation de l’ex n°2 du Front National, ceux qui se nomment eux-mêmes « nationalistes » mais qui sont plus précisément néo-fascistes et néo-nazis, revendiquent un cortège de 200 personnes. Des chiffres à relativiser tant on sait la proportion de ces groupuscules militants à se faire plus gros qu’ils ne sont dans ce genre d’occasion. Ce cortège particulièrement fourni a néanmoins été l’occasion de tourner une vidéo de propagande diffusée sur différents canaux de l’extrême droite radicale tel que Ouest Casual.

Difficile de savoir qui faisait précisément parti de ce cortège. On sait néanmoins qu’il était réuni autour des Zouaves Paris, groupuscule néo-fascistes issu du GUD et proche du Bastion social, présent depuis le début des manifestations anti passe sanitaire dans les cortèges parisiens.

L’événement confirme la tendance de certaines manifestations anti passe à servir de vivier à ces organisations. Le même jour, le groupuscule néo-nazi l’Edelweiss prenait également la tête du cortège d’Annecy.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Source: Rapportsdeforce.fr